Publicité

17 décembre 2019 - 12:00

Formation d'un comité technique

Collaboration intermunicipale en matière de sécurité incendie à l'horizon pour NDIP et Pincourt

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Après avoir souligné son intention de non-renouvellement de l’entente en matière de sécurité incendie avec la Ville de L’Île-Perrot, voilà que Notre-Dame-de-l’Île-Perrot entend créer un comité technique avec des représentants de la Ville de Pincourt.
 
L’annonce en a été faite le 10 décembre dernier, lors de la séance du conseil mensuel. « C’est avec une grande satisfaction que nous annonçons que nos discussions avec la Ville de Pincourt ont porté fruit. À compter de janvier 2020, un comité technique formé de représentants des deux villes aura le mandat de jeter les bases d’une nouvelle collaboration intermunicipale en matière de sécurité incendie », a laissé entendre la mairesse de NDIP, Danie Deschênes.
 
Rappelons que le 22 novembre dernier, Néomédia publiait un article annonçant l'intention de non-renouvellement de l’entente entre les villes de L’Île-Perrot et de NDIP, entente qui viendra à échéance en septembre 2021. Mme Deschênes avait alors mentionné : « Nous insistons sur le fait que notre intention n’est pas de créer un service incendie indépendant à NDIP. Comme nous le disons depuis longtemps, nous souhaitons collaborer avec nos voisins à la mise en place d’un service commun avec un ou plusieurs partenaires pour mieux répondre aux besoins de tous. Cette collaboration pourrait prendre la forme d’un service partagé, d’une régie ou de contrats de service entre les municipalités. » L’administration municipale perrotdamoise tient tout de même à réitérer son point voulant qu’elle respectera les termes de l’entente jusqu’à la fin de celle-ci.
 
Toujours selon la mairesse, l’objectif de NDIP demeure de construire une caserne moderne et bien située afin d’optimiser le temps de réponse et ainsi, assurer la sécurité de tous les résidents.
 
Le comité technique qui sera composé des maires, d’un conseiller de chacune des villes impliquées, des directions générales, du directeur du Service incendie de la Ville de Pincourt et d’un conseiller en incendie mandaté par la Ville de NDIP, aura comme objectif de déterminer de quelle façon la future caserne s’intégrera dans la nouvelle stratégie de sécurité incendie, tant en termes de maximisation des effectifs que du développement d’une vision commune de la desserte du territoire perrotdamois.
 
« Nous souhaitons que cet esprit de collaboration profite à l’ensemble des résidents de l’île Perrot. Nous continuons à tendre la main à la Ville de L’Île-Perrot pour qu’elle se joigne à nos discussions. Je suis certaine qu’il est possible d’aligner les visions de nos villes pour maximiser les services et nous assurer que l’équipement adéquat est posté au bon endroit pour optimiser la couverture de sécurité incendie à l’échelle de l’île », conclu la mairesse qui compte inviter les représentants de L’Île-Perrot et de Terrasse-Vaudreuil à se joindre aux discussions.
 
À lire également

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.