Publicité
15 décembre 2018 - 10:37 | Mis à jour : 11:22

Dossier hôpital : « Cette étape ne constitue pas un recul » - Marilyne Picard

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Pour la députée caquiste dans le comté de Soulanges, Marilyne Picard, la décision de ne constitue en rien un recul dans le dossier.

« L’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges est une priorité pour moi ainsi que pour notre gouvernement. L’objectif premier demeure d’assurer la réalisation du projet, et ce, le plus rapidement possible. Notre équipe est en mode solution afin de s’assurer de la réalisation de ce projet que les gens de Soulanges et de Vaudreuil attendent depuis si longtemps. Je comprends les préoccupations des citoyens et je tiens à les rassurer, cette étape ne constitue pas un recul. Un dossier d’une telle envergure nécessite une supervision constante, et c’est ce que je m’engage à faire. Je demeure à l’écoute des intervenants du secteur et je compte sur leur collaboration dans ce dossier », Marilyne Picard, députée de Soulanges.

À lire également

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Pourquoi la la CMM a pu determiner tout d’un coup que ce n’est pas l’endroit pour mettre l’hôpital. Faut pas être dupe, ça pas dû être refusé juste parce que c’est un nouveau gouvernement. Moi je pense que Madame Charlebois ne dit pas tout. Elle devait être au courant que ce serait refusé. Pour ce qui est du Maire de Vaudreuil M. Pilon, je peux comprendre sa frustration si proche du but. Comme je le connais il va certainement utiliser son savoir faire et notoriété pour évaluer le tout. Ce sera un dossier à suivre mais je pense pas que ce sera dans l’intérêt du nouveau gouvernement de laisser les choses se calmer surtout que ce sont les villes hors Montréal qui les ont mis au pouvoir et ce sont eux qui manque un nouvel hôpital. Tout ce qui traîne se salit comme dit le vieil adage......

    Lise Jolicoeur - 2018-12-16 12:57