Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Projet de loi pour la défense des régimes de retraite

Claude DeBellefeuille fière de protéger le bas de laine des travailleurs

durée 15h04
24 novembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La députée de Salaberry-Suroît, madame Claude DeBellefeuille, a salué l’adoption unanime par la Chambre des communes du projet de loi visant à protéger les bas de laine des travailleurs et travailleuses en cas de faillite d’entreprise.

Après plusieurs années de lutte pour mettre à l’abri ces fonds de retraite durement gagnés, la députée bloquiste se réjouit de l’issue positive de ce dossier, et surtout, que des milliers de travailleurs et travailleuses puissent désormais envisager leur retraite l’esprit tranquille.

« Que des entreprises en faillite pigent dans le bas de laine des travailleurs pour payer leurs créanciers, ça s’appelle du vol et il fallait que ça cesse au plus vite! Je suis heureuse que les parlementaires se soient ralliés à cette cause que le Bloc Québécois défend ardemment depuis longtemps en donnant leur appui au projet de loi d’aujourd’hui. Si une cause mérite que l’on s’élève au-delà des intérêts partisans, c’est bien celle-ci! Ce faisant, nous nous assurons de mettre fin à cette pratique odieuse dont nos travailleurs et
travailleuses sont depuis trop longtemps les injustes victimes »
, a fait valoir madame DeBellefeuille.

Appuyé par le milieu syndical et des groupes de défense des droits des retraités représentant plus de 3,5 millions de personnes, le projet de loi adopté hier permettra de modifier la législation actuelle pour mettre à l’abri les fonds de pension des travailleurs afin qu’ils puissent compter sur leurs revenus de retraite, même si leur employeur ou ex-
employeur fait faillite.

« Lors du vote, j’avais en tête l’histoire de mon ami Alain qui a dû sortir de sa retraite à 67 ans après que son fonds de pension a été dilapidé suite à la faillite l’entreprise où il a fait carrière. Ce qu’il a vécu est un réel drame. Désormais, en cas de faillite d’entreprise, il ne sera plus possible de laisser des retraités sur la paille : les caisses de retraite de nos travailleurs et travailleuses seront à l’abri. Des histoires comme celles d’Alain, plus jamais! », se réjouit la députée de Salaberry-Suroît.

 

À lire également : 

Du changement dans la collecte du bac brun cet hiver

Nouvelle arrestation à Salaberry-de-Valleyfield

Le Cycle Polymère, une nouvelle oeuvre s'installe à Pointe-des-Cascades

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Deux SUV volés dans la région cette nuit

Au cours des dernières heures, au moins deux Kia Sorento ont été dérobés dans la grande région du Suroît. Selon la Sûreté du Québec, qui confirme les délits, ce modèle de véhicule utilitaire sport (VUS) est l'un des plus prisés par les malfaiteurs au Québec, et même au Canada.  « Un des vols a été rapporté ce matin à 4h par le propriétaire du ...

Dans ma rue on joue: quelles rues sont admissibles?

Grâce au programme Dans ma rue on joue, déployé depuis le printemps 2020 à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, 28 rues du territoire affichent désormais un panneau de signalisation encourageant le jeu libre.  À lire également:  Stationnement de nuit au cœur du centre-ville : horaire d’interdiction modifié Parents : soyez vigilants durant ...

L'entreprise EXP Valleyfield fait sa part pour Centraide Sud-Ouest

Tout récemment, l'entreprise EXP de Valleyfield a décidé de s'impliquer dans la campagne de financement de Centraide Sud-Ouest et de faire sa part. Dans cette optique, la directrice régionale de cet organisme, Kim Barrette s'est rendue dans les bureaux de ce donateur pour la remise du montant amassé.  C'est donc en compagnie de l'ambassadrice à ...