Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le couple a participé à un concours musical sur la mythique scène

Une belle expérience à la Place des Arts pour le duo Atémi

Chargement du vidéo
durée 18h00
10 octobre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Claude Pilon
email
Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Un duo musical de la région du Suroît a récemment pris part au concours « Ma première place des arts », sur la scène de la salle Claude-Léveillé. Même si le groupe n’a pas été sélectionné pour la prochaine étape, Véronique Plamondon et François Guay ne retiennent que du positif de cette expérience.

Dans la vie de tous les jours, les deux sont des enseignants. Véronique Plamondon enseigne au primaire dans une école de Salaberry-de-Valleyfield alors que son conjoint lui transmet son savoir à une clientèle plus âgée au Centre de formation professionnelle de la Pointe-du-Lac.  Le couple, nouvellement fiancé, est parent de cinq enfants issus d'une famille reconstituée. 

Mais ils sont aussi passionnés de musique et évoluent dans cette industrie sous le nom d’Atémi. Depuis sa création, la formation musicale connaît une belle évolution qui l’a mené jusqu’à ce concours musical, le vendredi 23 septembre dernier, à la Place des Arts de Montréal.

Une belle expérience

« Nous avons été étonnés d’avoir été sélectionné, mais très flatté aussi. On s’est présentés sur scène avec trois musiciens qui ont travaillé à nos côtés pour la production de notre premier album. L’audition a super bien été. Sur les onze groupes qui performaient, six ont été retenus. Ce ne fût pas notre cas. Bien que ce refus nous déçoive, on voit cette aventure comme une belle expérience. On en retient que du positif », indique François Guay sous les yeux de sa complice Véronique Plamondon.

C’est à la suite de l’envoi de sa démo qu’Atémi a pu monter sur la mythique scène de la Place des Arts (PDA). « Nous avons joué dans la salle Claude-Léveillé, un petit endroit intimiste. Nous étions un peu à l’étroit sur la scène avec notre groupe qui jouait de la guitare, de la guitare électrique, de la basse électrique et de la batterie. Ça nous a un peu déstabilisé ce manque d’espace, mais tout a bien été quand même », ajoute à son tour Véronique.

Le duo a trouvé difficile de se préparer pour cette audition. « Est-ce qu’on joue une chanson plus simple au niveau des paroles et avec une mélodie plus difficile ou le contraire? C’est subjectif la musique. C’est difficile de savoir ce qu’il faut faire pour répondre aux attentes du jury. On a donc opté pour deux pièces qui vont figurer sur un EP qui sortira prochainement. Ça nous a permis de briser la glace, de consolider notre matériel et d’acquérir de l’expérience. Nous sommes fiers de notre expérience, on garde la tête haute », observent-ils en chœur.

Les auteurs-compositeurs-interprètes se disent qu’ils ont pu jouer des chansons qu’ils aiment. « On a été fidèles à nos valeurs même si nous n’avons pas atteint les quarts de finale. On a pu faire découvrir notre univers aux gens de l’industrie et ça nous fait plaisir », confient-ils.

L’an passé, le duo a aussi foulé les planches du Festival de la chanson de Granby pour l'audition officielle, ont gagné la 1ère place du concours 3 Pistoles en chansons ainsi que la 3e place du concours Propulse ta voix.

Un EP en préparation

En ce moment, François et Véronique travaillent sur un projet de EP, un mini-album qui comptera cinq ou six moreaux. La date de sortie n’est pas encore choisie, mais il est certain que l’opus paraîtra en 2023. « Les chansons sont écrites. La production est en cours et nous collaborons avec un mentor qui fait aussi office de gérant pour nous aider dans ce processus. Si le premier album était pour nous un travail d’exploration pour trouver notre style, cet EP est le fruit de ce travail exploratoire. On a trouvé notre genre musical et les pièces en témoignent bien », confie Véronique. 

C’est donc des airs de pop folk que le public pourra découvrir sur cet album. Dès janvier 2023, un nouvel extrait aux sonorités new country intitulé Les bons côtés qui figure sur le premier album du couple sera lancé dans les radios.  Ce titre permettra peut-être au groupe d’aller chercher de nouveaux admirateurs.

« Nos chansons sont teintées de notre vie au quotidien. Notre amour, notre famille, nos fiançailles récentes, notre bien- être à la maison, sont des sujets que l’on aborde. C’est de la musique très festive et positive. Je pense que le monde en a besoin après les deux dernières années difficiles qu’on vient de vivre», confie François.

Depuis ses débuts en musique, Atémi peut compter sur le soutien de plusieurs radios de la province. Leur 1er album a été joué dans 60 radios locales du Québec, dont Max 103 à Salaberry-de-Valleyfield. Leurs refrains ont même résonné aussi loin que le Grand Nord et les Îles-de-la-Madeleine. « Nos chansons portent sur des sujets qui touchent tout le monde et dans lesquels les gens se reconnaissent comme une naissance ou la maternité», lance la paire pour expliquer ce qui plaît dans leur musique.

D’ailleurs, le couple espère obtenir le même soutien des radios pour son EP.

Quels autres projets occuperont Atémi dans les prochains mois? « Nous avons quelques spectacles de planifier à date pour l’été 2023. C’est important pour nous de se retrouver sur scène. Les spectacles reprendront à la fin avril», concluent-ils.

Ils ont également très hâte de retourner en studio pour l'enregistrement du nouvel album. « Les prochains mois seront chargés, mais on aime ça! C'est notre passion! On croise les doigts pour que le prochain EP connaisse un beau succès.» 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Retour en images sur le 4e spectacle du Festi-Cirque

Le 4e spectacle de l'édition 2024 du Festi-Cirque du Centre de services scolaire des Trois-Lacs était présenté ce mercredi 10 avril par l'école François-Perrot au  Théâtre Paul-Émile Meloche.  Les numéros spectaculaires se sont enchaînés et les jeunes artistes de cirque ont démontré tout leur savoir-faire à de nombreuses reprises au cours de la ...

durée Hier 15h00

Semaine de l'action bénévole: une conférence Jocelyne Cazin à Vaudreuil-Dorion

L'ancienne journaliste Jocelyne Cazin sera de passage à Vaudreuil-Dorion le jeudi 18 avril prochain pour présenter la conférence gratuite  Le bénévolat, un incontournable – La retraite et la relève au théâtre Paul-Émile-Meloche à 19 h. Les billets sont déjà disponibles pour les intéressés à découvrir cette femme impliquée et active.  Le Centre ...

durée Hier 6h00

Redécouvrez le Pointe-des-Cascades des années 20

L'espace d'une soirée, soit le 19 avril prochain, les citoyens de Pointe-des-Cascades seront invités à redécouvrir la période de la belle époque au temps des années 1920.  La Municipalité de Pointe-des-Cascades convie les intéressés à revivre les souvenirs d'un village où des commerçants visionnaires ont été au coeur du développement de la rue ...