Publicité

26 mars 2021 - 13:02 | Mis à jour : 13:20

Un service personnalisé qui correspond à votre réalité

Projet R: Permettre aux entrepreneurs de se rapprocher, de renforcir leurs connaissances et rebondir

Publi-Reportage

Vous êtes travailleur autonome, gestionnaire d’un organisme à but non lucratif, propriétaire d’une PME comptant moins de cinq employés et vous avez besoin d’échanger avec d’autres personnes qui vivent des choses similaires ? Le Projet R de la firme Alternative RH et Service Québec est la solution.

Financé, par Service Québec, le Projet R se veut, non seulement, un lieu d’échange entre les gestionnaires, mais également une séance de formation avec des experts qui sauront vous outiller pour préparer la reprise de vos activités. « Service Québec nous a approchés afin de mettre sur pied un projet qui permettrait aux entrepreneurs, travailleurs autonomes et gestionnaires d’OBNL de se rassembler pour discuter et échanger sur les préoccupations qu’ils vivent en lien avec la pandémie. La santé mentale des entrepreneurs étant une grande préoccupation pour les conseillers de Service Québec, le projet se devait de permettre aux participants de briser leur isolement », explique Marie-Claude Morin, co-instigatrice du projet.

Habituée à donner des formations accompagnées d’outils concrets aux gestionnaires, l’équipe d’Alternative RH s’est questionnée à savoir comment ajouter une nouvelle couleur à ses formations pour que tout le monde en ressorte mieux outillé et performant.

Cinq ateliers et du coaching personnalisé

Rapprocher, renforcir et rebondir, sont les trois mots qui ont guidé Marie-Claude Morin et Valérie Villeneuve, tout au long du processus de création du Projet R. « Notre objectif avec ce projet est de permettre aux participants d’avoir en main tous les outils nécessaires pour se développer et poursuivre leur vision d’entreprise dans le contexte actuel. En échangeant entre eux, ils partagent sur les solutions pour faire face à leur réalité et préoccupations du moment », ajoute Valérie Villeneuve.

Ainsi en groupe de cinq à sept personnes, les participants se réunissent, virtuellement, pour discuter et aller chercher des solutions, au cours de cinq ateliers donnés sur une période de six mois. « Notre objectif est de soutenir les entrepreneurs à long terme, c’est entre autres, pour cette raison que nos ateliers sont offerts sur une période de six mois. Trois rencontres individuelles en mode coaching exécutif sont aussi prévues durant le parcours et évidemment, en tout temps, les participants peuvent faire appel à notre équipe au besoin », poursuit Mme Morin.

Un service personnalisé

Afin de s’assurer de bien répondre aux besoins des participants, un court sondage permettant de mieux saisir leurs préoccupations leur est acheminé avant le début du programme. « De cette façon, ils choisissent eux-mêmes les thématiques qui seront abordées au cours des ateliers et cela nous permet de créer des cohortes d’entrepreneurs ayant les mêmes préoccupations et questionnements », de dire Mme Villeneuve. « Rappelons que le service est offert tout à fait gratuitement », renchérit Marie-Claude Morin.

Puisque le Projet R est financé par Service Québec, il importe de souligner que les places sont limitées. En effet, pour les entrepreneurs de Vaudreuil-Soulanges, 39 places sont disponibles. Précisons également que chaque participant se voit remettre, à la fin du programme, une attestation de formation.

« Le Projet R est une option intéressante pour briser l’isolement et aller chercher de nouvelles idées. Notre mission est d’outiller au maximum les entrepreneurs en travaillant sur les enjeux qui les touchent concrètement et actuellement », conclut Mme Morin.

Pour en savoir plus, visitez le alternativerh.com ou communiquez avec Sandra Bouchard à l’adresse:  [email protected].

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.