Publicité
13 août 2019 - 08:00

Analyse d'Emploi-Québec

Le marché du travail se portait très bien en juillet au Québec

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En juillet, l’emploi a augmenté au Québec (+16 600; +0,4 %) par rapport au mois précédent, alors qu’il a reculé au Canada (-24 200; -0,1 %). C'est la conclusion qui émane du Bulletin sur le marché du travail au Québec émis par la Direction de l'analyse et de l'information sur le marché du travail d'Emploi-Québec. 

Ces gains d’emploi au Québec résultent de l’ajout de 18 200 emplois à temps plein (+0,5 %) et la perte de 1 600 emplois à temps partiel (-0,2 %). Voici quelques statistiques issues de celui-ci: 

- L’analyse par sexe montre que les femmes et les hommes ont profité de cette augmentation de l’emploi avec des hausses respectives de 10 300 emplois (+0,5 %) et de 6 300 emplois (+0,3 %);

L’analyse par catégorie de travailleurs montre une hausse de l’emploi chez les travailleurs autonomes (+24 200) et des baisses dans le secteur privé (-4 000) et le secteur public (-3 500);

- L’analyse par groupe d’âge montre que c’est l’emploi des 25 à 54 ans qui a le plus augmenté en niveau (+8 900; +0,3 %), suivi de celui des 55 ans et plus (+7 600; +0,8 %). L’emploi des 15 à 24 ans a peu varié  (+200; +0,0 %). 

Par rapport à juillet 2018, l’emploi a augmenté (+95 900; +2,3 %). La hausse a touché le temps plein (+92 700; +2,7 %) et le temps partiel (+3 200; +0,4 %). La moyenne de janvier à juillet 2019 indique que l’emploi a progressé (+59 600; +1,4 %) par rapport à la même période de 2018. La hausse de l’emploi a touché le temps plein (+38 200; +1,1 %) et le temps partiel (+21 600; +2,7 %).

Comparativement au mois dernier, les secteurs qui ont le plus augmenté sont : fabrication (+11 400), construction (+10 500) et services d’hébergement et de restauration (+8 300). Les secteurs qui ont le plus baissé sont : commerce de gros et de détail (-4 700), agriculture (-4 400) et services d’enseignement (-3 900).
 

Par rapport au mois dernier, le taux de chômage est demeuré stable à 4,9 % au Québec, sous la barre des 5,0 % pour un troisième mois cette année. Il a augmenté de 0,2 point de pourcentage pour atteindre 5,7 % au Canada. Par rapport à juillet 2018, il a baissé de 0,6 point de pourcentage au Québec et de 0,2 point de pourcentage au Canada.
 

En juillet, la population active a augmenté au Québec (+15 700; +0,3 %) et au Canada (+11 200; +0,1 %). Par rapport à juillet 2018, elle a augmenté au Québec (+69 100; +1,5 %) et au Canada (+342 300; +1,7 %).
 

Finalement, selon les dernières données disponibles de l’Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS)1 de Statistique Canada, il y avait 114 215 postes vacants au Québec au premier trimestre de 2019, soit 21 365 (+23 %) de plus qu’au même trimestre de 2018. Le nombre de postes vacants de longue durée (90 jours et plus) était de 16 905 (+24 %). Le taux de postes vacants a rejoint pour la première fois la moyenne canadienne en passant à 3,1 % au premier trimestre de 2019, une augmentation de 0,5 point de pourcentage par rapport au trimestre correspondant de 2018.

     
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.