Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rappel de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield

Pesticides: appel à la vigilance dans le choix de votre entrepreneur

durée 06h00
27 mai 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield appelle ses citoyens à la plus grande vigilance en matière de traitement de pelouse et d’arrosage contre les araignées.

En 2021, 80 % des entrepreneurs contrôlés ont été pris en infraction pour usage de pesticides de synthèse, interdits par la réglementation municipale, et ce, même s’ils détenaient un enregistrement de la Ville et s’étaient donc engagés à ne pas en utiliser.

Un enjeu de santé publique

Face à cet enjeu de santé publique, la Ville a organisé une rencontre avec les médias. La conseillère en environnement, Marie-Lou Lacasse, s’est inquiétée de la situation, à la fois pour la santé de l’environnement et celle des citoyens : « Les clients n’ont possiblement pas été avisés des produits utilisés, puisqu’ils sont interdits, tout comme des mesures de protection à prendre pour leur santé lors d’une application. Ils sont d’autant plus vulnérables qu’ils ont été mis en confiance par la présentation du certificat de la Ville, mais celui-ci n’est pas une garantie. C’est très préoccupant. »

Mesures de protection

Les personnes faisant affaire avec un entrepreneur doivent vérifier les listes des enregistrements révoqués et valides sur le site Web de la Ville, en plus d’exiger le certificat d’enregistrement de la Ville (pour usage de pesticides à faible impact et d’engrais). Il est aussi fortement recommandé de questionner l’entreprise. Faire affaire avec un entrepreneur non conforme constitue une infraction, tant pour le client que pour l’entrepreneur (Règlement 222).

La Ville a également mis en ligne des conseils ainsi que les « 5 questions à poser à son entrepreneur », afin de connaître les produits qui seront appliqués et leur nécessité, pour évaluer son professionnalisme. Tout citoyen qui a des questions sur l’utilisation de certains produits ou sur l’alternative possible à l’utilisation de pesticides peut faire appel à l’Escouade verte, de la fin mai à la fin septembre (450 370-4820). L’Escouade verte patrouille le territoire à temps plein et réalise des prélèvements de produits pour veiller à la sécurité des Campivallensiens et de leur environnement.

Depuis onze ans, le Règlement 222 de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield interdit tous les pesticides de synthèse en zone urbanisée et résidentielle, dont le glyphosate (ex. : Roundup). Il permet d’interdire aux entreprises contrevenantes d’exercer pendant un an sur le territoire de Salaberry-de-Valleyfield afin de les contraindre à prendre au sérieux la règlementation en place pour le bien-être de la collectivité.

Attention aux publicités

La conseillère en communication, Magali Joube, a rappelé que : « le mot « traitement », utilisé par les entreprises spécialisées dans les nombreuses publicités reçues aux portes, sous-entend « applications de pesticides et d’engrais. » Pourtant, ce terme sonne positif à notre oreille. Il donne même l’impression que c’est ce qu’il faut faire alors que le service offert devrait appeler à la vigilance. »

Les pesticides sont des contaminants

Tous les pesticides (insecticides, herbicides, fongicides, etc.), même à faible impact, sont nocifs. Ils entraînent la contamination de l’eau, de l’air et du sol, mais ont surtout un impact certain sur la santé de tous à court, moyen et long termes, particulièrement sur celle des enfants, des personnes ayant un système immunitaire plus faible et des animaux de compagnie.

Alternative

D’un autre côté, la Ville poursuit ses efforts pour conscientiser les citoyens sur l'impact des pesticides sur la biodiversité et la santé. « Si notre pelouse est faible, elle n’a pas besoin d’un « traitement », mais bien de diversité pour la rendre forte et résiliente. Laisser la nature diversifier et fleurir les espaces verts est la solution la plus durable et la plus utile », a conclu madame Lacasse. L’Escouade verte accompagne aussi les citoyens dans leur transition vers une pelouse écologique.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 novembre 2022

Claude DeBellefeuille fière de protéger le bas de laine des travailleurs

La députée de Salaberry-Suroît, madame Claude DeBellefeuille, a salué l’adoption unanime par la Chambre des communes du projet de loi visant à protéger les bas de laine des travailleurs et travailleuses en cas de faillite d’entreprise. Après plusieurs années de lutte pour mettre à l’abri ces fonds de retraite durement gagnés, la députée bloquiste ...

24 novembre 2022

Du changement dans la collecte du bac brun cet hiver

La MRC de Beauharnois-Salaberry rappelle qu’à compter du 27 novembre, la collecte du bac brun ne s’effectuera que toutes les 2 semaines, et ce, jusqu’au 2 avril 2023.  En hiver, le volume de matières organiques récoltées via le bac brun est évidemment en forte baisse. Il n'y a plus de tontes ou de feuilles d'arbres à ramasser. C'est pourquoi ...

24 novembre 2022

Nouvelle arrestation à Salaberry-de-Valleyfield

Le 22 novembre, les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à une perquisition dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants sur la rue Cossette à Salaberry-de-Valleyfield. Sur place, ils ont procédé à l’arrestation d’une femme de 45 ans, pour possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et possession d’un bien ...