Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Incendie majeur à Salaberry-de-Valleyfield

Un camion de pompier vraiment spécial en renfort

durée 21h57
5 mai 2022
Stéphane Tremblay
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Stéphane Tremblay, Journaliste

L’incendie majeur à Salaberry-de-Valleyfield donne toujours du fil à retordre aux pompiers, sept heures après avoir sonné l’alerte générale, jeudi après-midi. 

Vers 21h30, c’est la grosse artillerie qui est débarquée pour venir prêter main-forte aux pompiers qui combattent le feu, dont le panache de fumée est visible à des dizaines de kilomètres. 

Après les deux avions CL-415 de la SOPFEU en après-midi, c’est maintenant un camion de pompier muni d’un impressionnant canon à eau qui prend la relève. 

Le Drago ISI, rarement utilisé au Québec, permet d’économiser 70% d’eau, tout en étant plus efficace qu’un camion dit conventionnel. 

Ce nouvel équipement révolutionnaire s'ajoute à l'arsenal des pompiers qui travaillent sans relâche depuis 15h jeudi après-midi, heure de l’appel pour un feu de broussaille dans le parc industriel à Salaberry-de-Valleyfield.

La camion, inventé et fabriqué au Québec, est doté d'un puissant canon à eau monté sur une autopompe ou sur une remorque.

Le canon projette l'eau sous forme d'averse à une distance de 200 pieds, soit deux à trois fois supérieur au boyau d’arrosage utilisé par un pompier.

Selon nos informations, ce camion multifonctions venait à peine de participer à une importante exposition à Indianapolis, aux États-Unis. Hasard des choses, il était à Trois-Rivières aujourd’hui. L’arrivée de ce véhicule donne tout son sens à l’expression: aux grands maux, les grands moyens. 

Montréal sur place

Un peu après souper, une équipe de l’unité aéroportuaire  de l’aéroport de Montréal est venue en support, dont le chef Richard MacDonald, également directeur adjoint du service incendie de Sainte-Marthe. 

Au départ, la totalité des pompiers en service de Salaberry-de-Valleyfield sont descendus sur le terrain, la situation nécessitant une alerte générale. 

Les sapeurs des casernes de Beauharnois, Châteauguay, Vaudreuil-Dorion, Coteau-du-Lac et Les Cèdres sont aussi sur place depuis le début. 

Rappelons que le feu aurait pris naissance à proximité des industries JPB. Il a rapidement gagné du terrain ravageant une importante superficie sur le boulevard des Érables, dans le secteur du parc portuaire Perron et industriel. 

À priori, ce seraient deux importantes piles de poteau de téléphone et de dormants de chemin de fer qui auraient initialement pris feu. Une enquête pourrait être ouverte pour savoir comment le feu a été allumé.

Des gens du secteur ont dû être évacués et pris en charge par les bénévoles de l’UCMU.

À lire également: 

Incendie majeur dans le parc industriel de Salaberry-de-Valleyfield

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 novembre 2022

Claude DeBellefeuille fière de protéger le bas de laine des travailleurs

La députée de Salaberry-Suroît, madame Claude DeBellefeuille, a salué l’adoption unanime par la Chambre des communes du projet de loi visant à protéger les bas de laine des travailleurs et travailleuses en cas de faillite d’entreprise. Après plusieurs années de lutte pour mettre à l’abri ces fonds de retraite durement gagnés, la députée bloquiste ...

24 novembre 2022

Du changement dans la collecte du bac brun cet hiver

La MRC de Beauharnois-Salaberry rappelle qu’à compter du 27 novembre, la collecte du bac brun ne s’effectuera que toutes les 2 semaines, et ce, jusqu’au 2 avril 2023.  En hiver, le volume de matières organiques récoltées via le bac brun est évidemment en forte baisse. Il n'y a plus de tontes ou de feuilles d'arbres à ramasser. C'est pourquoi ...

24 novembre 2022

Nouvelle arrestation à Salaberry-de-Valleyfield

Le 22 novembre, les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à une perquisition dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants sur la rue Cossette à Salaberry-de-Valleyfield. Sur place, ils ont procédé à l’arrestation d’une femme de 45 ans, pour possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et possession d’un bien ...