Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Inauguration officielle

Édifice La Centrale : phase 1 d’un pôle commercial de 55 M $ à Beauharnois

durée 06h00
1 juin 2018
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Si dans les années 90 la Ville de Beauharnois était en déclin, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Le jeudi 31 mai dernier, on inaugurait l’Édifice La Centrale au cœur de la première phase d’un projet de 55 M $.

Celui-ci est situé sur la rue Caryer à deux jets de pierre du parc industriel et de l’autoroute 30. Cette première phase d’un projet vaste projet commercial de plus de 55 M $  fait partie d’Espace 30. Ce quartier est une réalisation du consortium formé du Groupe Custeau Immobilier, du Groupe Lagacé Immobilier et du Fonds immobilier de solidarité FTQ.

La pointe de l’iceberg

L’Édifice de la Centrale représente pour le moment la pointe de l’iceberg. «  À terme, le pôle commercial Espace 30 va comprendre une multitude de commerces et services, dont une station d’essence avec lave-auto, de l’essence diesel commerciale avec halte camionneurs, un dépanneur/mini-marché, des restaurants, un hôtel et divers commerces de grande surface à vocation régionale », précisait le maire Bruno Tremblay lors de l’inauguration du bâtiment.

Afin d’en apprendre plus sur l’immeuble de brique rouge, Néomédia Valleyfield s’est entretenu avec le président du Groupe Custeau Immobilier, Charles Custeau. Dans la vidéo annexée à ce texte, il nous parle de l’extérieur, mais aussi des locataires actuels de l’édifice.

Un emplacement stratégique

« L’emplacement de choix, situé à proximité des autoroutes 15, 20, 30 et 40 nous permettra de mieux desservir notre clientèle de Châteauguay, Valleyfield et Vaudreuil-Dorion, mais aussi d’élargir nos horizons en plus de faciliter nos déplacements sur les chantiers régionaux. Par souci d’efficacité, nous conservons nos bureaux de Valleyfield et Châteauguay pour y recevoir des clients », ajoutait Étienne Taillefer, associé principal et PDG de Massicotte Dignard Taillefer Patenaude et futur locataire.

Sur un terrain de plus de 1,4 million de pieds carrés, ce nouveau pôle bénéficie d’un positionnement enviable. Pourquoi? Parce que celui-ci est bonifié par l’accessibilité rapide et facile du réseau ferroviaire de CSX et du Port de Valleyfield, seul port municipal au Canada.

« En misant sur ce pôle suprarégional qui est au cœur des échanges économiques entre le Québec et l’Ontario, de même qu’avec le marché américain, nous contribuons localement à la création de quelques 400 emplois pour l’ensemble du projet », soutenait la vice-présidente aux investissements au Fonds immobilier de solidarité FTQ, Carole Handfield.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une plateforme pour soutenir les activités des écoles du CSSVT

En cette période des fêtes où le public est traditionnellement invité à faire preuve de générosité, le Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands rappelle à la communauté que la plateforme interactive de dons destinée à soutenir les activités des écoles et des centres de formation du territoire est plus vivante que ...

durée Hier 11h30

La Cité des Arts et des Sports offre des formations de sauvetages gratuites

La Cité des Arts et des Sports de Salaberry-de-Valleyfield propose désormais toute une offre de formations gratuites afin d'encourager les vocations de sauveteurs et moniteurs nautiques. Depuis plusieurs années, le plaisir de jouer et nager dans une piscine collective ou dans une plage municipale est compromis par la pénurie de sauveteurs et ...

durée Hier 8h00

Le Yéti-Fest sera de retour du 3 au 5 février 2023 à Salaberry-de-Valleyfield

Après un long répit forcé de deux ans, le Yéti est plus prêt que jamais ! Du 3 au 5 février, il reprendra possession de son royaume, à l’occasion de la 4e édition du YétiFest au Parc régional des Îles-de-Saint- Timothée. Le comité organisateur promet une fin de semaine d’activités hivernales à la hauteur de la dernière édition, celle de février ...