Publicité

28 octobre 2020 - 18:00

2021

HRL: une nouvelle équipe sur le circuit en hommage à Mathieu Daoust

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ligue de Régates d’Hydroplanes HRL a annoncé les principaux changements à venir sur le circuit en 2021 au niveau des équipes et leur pilote. Plus d'un an après le décès du pilote Mathieu Daoust, une nouvelle embarcation en son honneur coursera sur le parcours. 

Notons l’arrivée de certains pilotes locaux provenant de lignées de champions et la venue d’une toute nouvelle équipe en classe Hydro 350 menée par Alexandre Abbott.

En effet, le H-306 Dognasty apparaîtra pour la toute première fois dans l’alignement de la HRL, en l’honneur de Mathieu Daoust, qui a perdu la vie lors des Régates de Brockville en 2019. Le pilote de Salaberry-de-Valleyfield Tommy Shannon montera à bord de l’ancienne coque de l’Olympique H-9, que Mathieu conduisait lorsqu’il coursait dans cette classe.

Il s’agit d’un projet collectif mis sur pied par des amis de Mathieu, qui ont également fait partie de son équipe, incluant son père, Jacques Daoust, et sa conjointe Jessica Stafford.

« Depuis le départ de Mathieu, les liens entre les membres de l’équipe se sont soudés encore plus étroitement, a souligné avec émotion Alexandre Abbott. Chaque équipier aura des tâches et des responsabilités. De cette façon, on s’assurera d’avoir du plaisir ensemble et d’alléger le travail tout en faisant revivre cette passion qui nous habite, en mémoire de Mathieu. »

Le numéro 306 est choisi pour commémorer la tragique journée du 30 juin 2019 (30e jour du 6e mois), qui a marqué l’organisation de la HRL, ses pilotes et leurs équipes, et les amateurs.

À noter que Tommy Shannon sera également à la barre du F-4 Pièces d’auto
Valleyfield en Formule 2500.

Une histoire de famille

En 2,5 litres, Sébastien Leduc et Tristan Maheu, le fils du triple champion en classe Grand Prix Pierre Maheu, feront équipe au volant du S-555 Happy Sunny, une coque Auld-Henderson. La paire a dû retarder d’un an son arrivée dans la HRL en raison de l’annulation de la saison 2020.

Le Campivallensien Mathis-Gabriel Chiasson, qui partageait en 2019 les commandes du S-16 Miss Sweet Sixteen avec Owen Henderson, fera ses débuts en solo, toujours en 2,5 litres. Il pilotera une nouvelle embarcation, soit le S-57 How?. La sélection du numéro 57 est loin d’être un hasard, puisqu’il est le beau-fils du populaire pilote du GP-57, Patrick Haworth.

Formule 2500 et Hydro 350

En Formule 2500, le résident de Saint-Zotique Frédéric Couturier se joint à l’équipe The Legacy de Hearn Motorsports, au volant d’un nouvelle embarcation, le F-52. Frédéric faisait précédemment partie de l’équipe F-313 Hydroïd Racing, qui a entre autres remporté l’édition 2018 des Régates de Valleyfield en 2,5 litres.

Finalement, en H-350, le québécois Louis-Alexandre Beaudoin, qui a fait ses débuts en JSS en 2019, coursera à nouveau dans cette classe, mais également au volant de l’ancienne embarcation de Louis Allard, le H-113.

L’édition 2021 des Régates de Valleyfield, qui se tiendra en juillet prochain si les mesures prescrites par la Direction de la santé publique le permettent, promet donc d’en mettre une fois de plus plein la vue aux personnes réunies autour de la baie Saint-François. De plus, l’annulation du calendrier 2020 ne fait qu’attiser le désir de courser des recrues et vétérans. Les amateurs sont invités à suivre la page Facebook des Régates de Valleyfield pour ne rien manquer des futures annonces.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.