Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Publi-Reportage

L’esprit d’équipe et l’inclusion au coeur du programme de cheerleading de Gymini

durée 06h00
27 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Texte commandité

Alliant la danse et la gymnastique, le cheerleading gagne de plus en plus en popularité tant chez les jeunes filles que chez les garçons. Que vous ou votre enfant soyez débutants, ou au contraire, un athlète de haut niveau, vous trouverez assurément votre place au sein du G-Force, le programme de cheerleading du Club Gymini.

« Notre vision première au G-Force est la même que celle de Gymini. On veut que nos athlètes se dépassent, qu’ils apprennent le cheerleading et que ça devienne leur passion », lance d’entrée de jeu, Vanessa Ringuette, coordonnatrice du volet cheerleading chez Gymini. « L’athlète est vraiment au coeur des entraînements. On veut vraiment qu’ils apportent quelque chose à leur équipe », poursuit-elle.

Un sport physique et mental

Loin de l’image préconçue des cheerleaders à pompons venues encourager l’équipe de football de l’école, le cheerleading est un sport qui permet le développement d’une grande forme physique certes, mais également mentale. 

« C’est certain que ça développe beaucoup la concentration. Il est important de savoir à quel moment on lance et on rattrape notre coéquipier. Ça travaille aussi la mémorisation pour les chorégraphies, entre autres. Physiquement, ça développe la force et l’endurance. Il n’y a pas d’équipement pour nous protéger contre les coups de pied qui peuvent survenir ».

Mais, au-delà de la concentration et de l’endurance, le cheerleading est une question d’esprit d’équipe. « S’il manque un joueur, ça ne peut pas fonctionner. C’est là que les jeunes comprennent leur importance au sein d’un groupe, d’une équipe », de dire Vanessa Ringuette.

Du cheerleading pour tous les niveaux

Que ce soit au niveau récréatif, précompétitif ou compétitif, tout le monde, peu importe son âge et son niveau, trouve sa place au sein du G-Force. Actuellement, l’organisation compte 120 athlètes au niveau compétitif et plus d’une soixantaine au récréatif.

« Dès 5 ans, un enfant peut se joindre au G-Force. Cette année, notre plus vieil athlète a fêté ses 60 ans. Nous avons des jeunes qui n’ont jamais mis les pieds sur un sol de gymnastique alors que d’autres pratiquent ce sport depuis plus d’une dizaine d’années », ajoute la coordonnatrice. 

Qui plus est, pas besoin d’une base en gymnastique ou en danse pour joindre les rangs du G-Force. « C’est notre mission de leur apprendre, on ne s’attend donc pas à ce que nos athlètes arrivent et sachent déjà tout. Nous sommes là pour ça! »

Pour la prochaine saison, outre les nombreux groupes du niveau récréatif, le G-Force comptera pas moins de neuf équipes compétitives.

« En fait, nous aurons une équipe initiative, une précompétitive, deux provinciales, quatre nationales et une internationale. Cette dernière tentera de se qualifier pour le Championnat du monde et sera formée de 15 à 19 athlètes âgés de 13 à 18 ans. »

Des auditions pour joindre le G-Force

Du 19 au 21 juin, Gymini tiendra ses auditions pour joindre l’une ou l’autre des équipes compétitives du G-Force.

Tous les athlètes intéressés à faire partie d’une équipe compétitive et précompétitive G-Force doivent participer aux auditions. Les athlètes ayant précédemment fait partie d’une équipe compétitive doivent tout de même participer à l’audition.

Les auditions, aussi appelées tryouts, permettent aux entraîneurs de classer les athlètes dans le niveau qui leur convient le mieux tout en tenant compte des âges, grandeurs, ratios nécessaires, et positions recherchées pour l’équipe.

Le déroulement des auditions est bien simple: l’audition débute par un échauffement en groupe, puis les athlètes seront dirigés vers diverses stations (sauts, stunts et tumbling) où les capacités physiques, mais aussi l’esprit sportif seront observées.

Pour réserver votre place à l’audition ou pour en savoir sur le G-Force: clubgymini.org

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Le dépassement de soi à l'honneur de la 22e édition du triathlon de l'école Ste-Madeleine

C'est ce vendredi 14 juin sous un chaud soleil et un mercure de 24 degrés que quelque 495 élèves de l'école Sainte-Madeleine de Vaudreuil-Dorion prenaient part à la 22e édition de leur triathlon annuel.  L'évènement a été initié au tournant des années 2000 par Carole Gilbert, aujourd'hui retraitée, mais qui continue de s'impliquer dans cette ...

14 juin 2024

Claude DeBellefeuille rend hommage à Émile Duhamel et à la MHDV

Le mercredi 12 juin, la députée de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille s'est levée à la Chambre des Communes, durant la période de questions, afin de rendre hommage au travail de Émile Duhamel et de Maison d’Hébergement Dépannage de Valleyfield. La ressource qui vient en aide aux gens en situation d'itinérance célèbre cette année son 40e ...

14 juin 2024

Saint-Zotique annonce le report de l'activité Expo St-Zo X Chrono

La Ville de Saint-Zotique annonce le report de l'activité Expo St-Zo X Chrono, initialement prévue le 29 juin, à la nouvelle date du 14 septembre. La localité indique avoir pris cette décision pour permettre à un plus grand nombre d'exposants passionnés de se joindre à elle.  Qu'est-ce que l'Expo St-Zo X Chrono? Il s'agit d'une compétition et ...