Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Triathlon

Emy Legault revient sur sa performance à Huatulco

durée 06h00
23 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La triathlonienne de L’Île-Perrot, Emy Legault, revient sur son premier podium en carrière, en Coupe du monde de triathlon. Un exploit motivant qui est survenu samedi dernier du côté de Huatulco, près de sept ans après ses débuts dans le circuit et une semaine avant la tenue des Championnats du monde de triathlon sprint et relais prévus devant ses proches, à Montréal.

« Honnêtement, je ne sais pas si je le réalise encore », a souligné l’athlète aux journalistes sur place, au lendemain de sa performance. « Je savais que c’était possible, mais en même temps, il fallait que tout s’aligne le jour de la course. Je n’avais pas droit à l’erreur. J’avais mes chances, mais on était environ 12 filles qui pouvaient faire le podium, et il y a juste 3 places ! » a-t-elle déclaré.

La chaleur suffocante a poussé l’athlète de L’Île-Perrot à user de finesse du début à la fin, elle qui a réussi à se placer aux avant-postes dès la première transition.

Arrivée à la dernière portion de l’épreuve, elle a accéléré et est parvenue à forcer la main à ses adversaires, qui ont eu du mal à s’accrocher. Elle ne se doutait pas qu’elle détenait une légère avance sur les quatrième et cinquième coureuses. « Je l’ai réalisé après avoir décroché pour la première place, mais je n’osais pas regarder derrière moi pour ne pas montrer de la fatigue. Je courais plus par peur qu’autre chose, parce que je ne savais pas à quel point les filles étaient proches! »

L’Italienne Bianca Seregni l’a rattrapée avec un kilomètre à parcourir, puis Emy Legault l’a dépassée à 300 mètres de l’arrivée. Elle a su résister aux attaques de son opposante pour demeurer en deuxième place. On l’a alors vu s’effondrer au sol, complètement épuisée, après avoir franchi la ligne d’arrivée.

« Au niveau du corps et de la tête, j’étais brûlée. Je faisais juste courir sans prendre de décision ! J’ai été chanceuse, parce que ç’a fonctionné, mais je n’étais plus tant là. »

À sa première participation à une Coupe du monde, en 2015, Emy Legault s’était classée 55e sur un total de 63 participantes. Tout le chemin parcouru depuis a représenté beaucoup de travail pour la Québécoise de 26 ans, qui souhaite servir d’exemple.

Emy Legault aura une belle occasion de motiver les plus jeunes en personne, cette fin de semaine, lors des tout premiers Championnats du monde sprint et relais de l’histoire, qui seront présentés à Montréal.

« C’est un format complètement différent, mais j’ai hâte d’essayer ça », a souligné celle qui n’avait participé qu’à l’épreuve du relais mixte l’an dernier, à Montréal.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Quoi faire cette fin de semaine ? 2/3 juillet

Les activités et festivités de ce long week-end, ne s'arrêtent pas au 1er juillet; loin de là ! Si vous n’avez pas encore de plan pour le week-end, voici quelques suggestions d’activités à ne pas manquer.   Samedi 2 juillet Samedis Zen au canal Chaque samedi matin, commencez le week-end en beauté avec un séance gratuite de yoga au bord du ...

1 juillet 2022

Rappel : de nombreux commerces et services resteront fermés aujourd'hui

A l'exception des SAQ, la situation sera sensiblement la même pour la Fête du Canada que celle observée la semaine passée pour la Saint-Jean-Baptiste. Par conséquent de nombreux commerces et services seront fermés ou en service limité. Voici une liste pour vous aider à vous y retrouver. Ouvert Pharmacies Dépanneurs Certains petits ...

30 juin 2022

Ouvert ou fermé pour la Fête du Canada

A l'exception des SAQ, la situation sera sensiblement la même pour la Fête du Canada que celle observée la semaine passée pour la Saint-Jean-Baptiste. Par conséquent de nombreux commerces et services seront fermés ou en service limité. Voici une liste pour vous aider à vous y retrouver. Ouvert Pharmacies Dépanneurs Certains petits ...