Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Travailler régionalement l’accessibilité au logement

Toit d'Abord, Habitations abordables Vaudreuil-Soulanges voit le jour

durée 12h46
21 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Afin de pallier le manque de quelque 2 500 logements abordables manquant sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges, l'organisme à but non lucratif (OBNL), Toit d'Abord, Habitations abordables Vaudreuil-Soulanges, a été officiellement lancé ce mardi. 

Cet organisme à but non lucratif s'engage à contribuer aux besoins pressants de logements pour une clientèle à revenus modestes dans la région de Vaudreuil-Soulanges.

« Il faut savoir qu'il n'y a pas une municipalité dans Vaudreuil-Soulanges, qui est épargné par l'enjeu d'accessibilité à du logement abordable. Il n'y a personne, même dans les plus petites municipalités qui n'en souffrent pas. Toit d'Abord a été créée avec une vision claire, répondre aux besoins cruciaux de notre communauté en matière de logement. Notre mission est d'offrir des logements abordables et sécuritaires pour une clientèle ayant un revenu modeste ou ayant des besoins particuliers. Cette initiative d'économie sociale vise non seulement à augmenter le nombre de logements abordables, mais aussi à développer un cercle vertueux dans notre société », a indiqué la présidente du conseil d'administration de Toit d'Abord et mairesse de Saint-Lazare, Geneviève Lachance. 

Il importe de bien comprendre l’enjeu du logement dans Vaudreuil-Soulanges et des besoins de la population. « Par revenus modestes, on cible les familles, les jeunes couples et les personnes âgées qui consacrent plus de 30 % de leurs revenus aux frais de leur logement. C’est presque un locataire sur trois. Pour la grande majorité, ce sont des travailleuses et des travailleurs qui contribuent de façon importante à notre vitalité régionale », d'ajouter Mme Lachance.

Avec un loyer moyen disponible sur le marché estimé à plus de 1 700 $ par mois (4 1⁄2) et 2 200 $ par mois (5 1⁄2) et un taux d’inoccupation variant entre 0,3 % et 0,9 % selon le type de logement, la région se distingue de la moyenne de la grande région de Montréal.

« Le revenu modeste prend définitivement une tout autre signification dans Vaudreuil-Soulanges, le budget des locataires est sous pression et les faibles opportunités de se loger créent beaucoup d’anxiété », ajoute madame Lachance.

Un modèle flexible regroupant diverses expertises

Toit d'Abord s'affirme comme une force de changement dans le paysage immobilier, mettant en avant sa mission centrale : construire, acheter, convertir et rénover des immeubles afin de fournir des logements abordables et de qualité. Pour y arriver, les instigateurs du projet ont mobilisé plusieurs expertises.

« On souhaite le développement d’un savoir-faire collectif. Nous avons autour de la table des acteurs qui connaissent les besoins de la communauté et qui maîtrisent la réglementation municipale, le marché immobilier, les étapes de construction ainsi que le développement de projet », souligne Olivier Van Neste, directeur général de la ville de Vaudreuil-Dorion et vice-président de l’organisme.

Pour le vice-président, le moment est opportun pour la création de cette initiative. « Nous avons tous à gagner à travailler ensemble. La volonté des gouvernements et les programmes sont là! Il faut des projets bien ficelés pour y arriver et il ne manquait que le bon véhicule, de là la constitution de Toit d’Abord ».

Les premiers administrateurs de l’organisme sont Geneviève Lachance, mairesse de la ville de Saint-Lazare (présidente); Olivier Van Neste, directeur général de la ville de Vaudreuil-Dorion (vice-président); Jean Trudel, évaluateur agréé (trésorier); Sébastien Legros, directeur général de la Corporation de développement communautaire de Vaudreuil-Soulanges (secrétaire); Hans Gruenwald, entrepreneur et ancien maire de la ville de Rigaud (administrateur); Marc Côté, professionnel, gestion de projet et génie civil (administrateur); Véronique Girard, directrice générale de l’Hébergement La Passerelle (administratrice);Jean-Charles Filion, directeur général de la municipalité de Pointe-Fortune (administrateur) et France Pomminville, directrice générale de la Maison de la Famille Vaudreuil-Soulanges (administratrice). De plus, monsieur Philippe Roy, directeur Planification et enjeux régionaux chez Développement Vaudreuil-Soulanges ainsi qu’un représentant de la MRC Vaudreuil-Soulanges sont invités à assister aux rencontres et à contribuer aux comités de travail.

Mesdames Manon Charest, directrice générale et Marie-Ève Brisson, directrice du développement des affaires et du service à la clientèle, de l’Office régional d’habitation de Vaudreuil-Soulanges, assurent le développement et la gestion des opérations et contribuent au rayonnement de l’organisme.

Un projet de développement des communautés

Toit d’Abord aspire à être bien plus qu'un simple fournisseur de logements et l'organisation a pour objectif de contribuer aux plans de développement des municipalités.

« Toit d'Abord habitation abordable Vaudreuil-Soulanges s'engage à collaborer avec les autorités locales avec les promoteurs immobiliers, avec les entrepreneurs et les organismes communautaires et les gens d'affaires pour trouver des solutions pour offrir du logement social et abordable pérenne dans le temps », d'ajouter la directrice générale de l'Office régional d'habitation de Vaudreuil-Soulanges et responsable de coordonner l’équipe de projets.

« La vision du conseil d’administration va au-delà de l'aspect matériel du logement. Nous nous engageons à créer des communautés inclusives et durables où chaque individu peut s'épanouir », d'ajouter Mme Charest, « Nous sommes déterminés à être une organisation apprenante, toujours à la recherche de moyens novateurs pour répondre aux besoins évolutifs de nos communautés. »

L’annonce des premiers logements attendue sous peu

À l'heure actuelle, Toit d'Abord finalise activement le montage de ses deux premiers projets. Ces projets, dont les détails seront bientôt dévoilés, illustrent tout le potentiel de Toit d'abord.

À terme, ces projets ajouteront 30 nouvelles unités locatives abordables sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges.

« Nous sommes fiers de ces projets qui marqueront une avancée significative dans notre mission d'offrir des logements abordables et de qualité. Nous visons à faire une réelle différence dans la vie des gens », conclut madame Lachance.

Un appel à la contribution du public et du secteur privé

Enfin, l’organisme a profité du moment pour souligner la contribution financière des villes et des municipalités de Vaudreuil-Soulanges, de la MRC Vaudreuil-Soulanges, du fonds des Alliances pour la solidarité, de Développement Vaudreuil-Soulanges et de la députée de Vaudreuil, madame Marie-Claude Nichols.

Un programme de dons et de commandites a aussi été présenté. Reconnu organisme de bienfaisance, les entreprises et les firmes professionnelles sont invitées à faire des contributions monétaires, mais également en biens et en services.

Pour en savoir plus du Toit d'Abord, Habitations abordables Vaudreuil-Soulanges: toitdabord.ca.

À lire également

Logement social ou abordables: deux réalités, une même crise

« Nous vivons une crise du logement sans précédent » - Manon Charest

1er juillet: Des services en logement disponibles sur le territoire

Vaudreuil-Soulanges durement touchée par la pénurie de logements abordables

 

 

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Saison estivale: comment consommer de l'alcool de façon responsable?

À l'approche de la saison estivale et des bals de finissants, Néomédia a décidé de s'intéresser à un sujet d'actualité: la consommation d'alcool. Comment en prendre de façon responsable même si les occasions sont nombreuses de festoyer en famille ou entre amis? On en parle avec Geneviève Desautels, directrice générale de l'OBNL Éduc’alcool dont la ...

Claude DeBellefeuille accueille officiellement 37 nouveaux citoyens de Salaberry-Suroît

La députée de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, en collaboration avec la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, a organisé ce jeudi 20 juin sa quatrième cérémonie d'accueil des néo-Québécois au chalet Jean-H. Besner du parc Delpha-Sauvé.  « Quel bonheur d'accueillir chaleureusement celles et ceux qui ont décidé de s'établir ici dans la ...

Centraide Sud-Ouest investira plus de 540 000 $ dans la communauté

Centraide Sud-Ouest du Québec annonce aujourd’hui qu’un investissement social de plus de 540 000 $ sera réalisé cette année auprès des communautés des territoires de Vaudreuil-Soulanges Beauharnois-Salaberry et le Haut-Saint-Laurent. Ce montant servira à soutenir 25 organismes, deux initiatives ainsi qu’une instance de concertation régionale en ...