Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une campagne de financement majeure pour relocaliser son entrepôt est en cours

Ne plus refuser de denrées, voilà l'objectif de Moisson Sud-Ouest

durée 18h00
27 juin 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est en mode virtuel, le 22 juin, que l’organisme Moisson Sud-Ouest (MSO) tenait son assemblée générale annuelle visant à faire le bilan de l’année 2021.  On y a notamment appris que la banque alimentaire a connu une hausse des demandes de 30% depuis la pandémie.

À lire également: 

Moisson Sud-Ouest lance une nouvelle campagne de financement

275 000 $ pour aider la banque alimentaire de la région

« Au total, nous fournissons des denrées à 85 organismes accrédités sur les territoires des MRC de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent et de Vaudreuil-Soulanges. L’an passé, nous leur avons remis une valeur de 6,9M$ en produits de toutes sortes. Chaque mois, nous avons aidé 8 300 personnes dont 44 % sont des enfants. Notre projet principal en 2022 sera de récolter des fonds dans le  cadre de notre campagne de financement qui vise à agrandir notre entrepôt afin de pouvoir aider encore plus de familles », a précisé le directeur général de MSO, Stéphane Spisak lors de sa prise de parole.

Il n’y a pas que chez Moisson Sud-Ouest où les demandes explosent à la suite de la pandémie selon les observations de M. Spisak. « Je suis beaucoup sur le terrain et c’est pareil partout. Nos organismes bénéficiaires continuent de fonctionner grâce à l’apport de gens passionnés ou par l’engagement de d’autres qui font de petits miracles avec les moyens du bord», a-t-il imagé.

Un nouveau magasin communautaire

Parmi les projets importants de Moisson Sud-Ouest en 2021 on peut nommer la reprise de la brocante de la Fondation de la Baie St-François. Aujourd’hui nommé le magasin communautaire O’Hangar, l’endroit est désormais administré par l’organisme.

« L’une de nos missions  consiste à supporter les gens les plus vulnérables de notre communauté et c’est une façon de le faire pour nous. Sur place, nous acceptons les items usagés, mais en bon état, afin de les revendre à des prix très abordables. C’est une bonne façon de donner une seconde vie à nos objets, tout en permettant à tous les types de clientèle de se les procurer.»

On peut consulter le rapport d’activités 2021-2022 de Moisson Sud-Ouest en cliquant sur ce lien : https://moissonsudouest.org/wp-content/uploads/Rapport-dactivites-2021-2022-final-low.pdf.

Une contribution gouvernementale appréciée

Devant l’explosion des demandes d’aide, Moisson Sud-Ouest a besoin d’un nouvel entrepôt pour être en mesure de soutenir plus d’organismes régionaux. « Concrètement, on veut doubler la superficie de notre entrepôt actuel qui comprend des espaces pour stocker les matières périssables et non périssables. Pour y arriver, nous avons besoin de 5,8 M$. Nous avons donc lancé une campagne de financement  majeure afin de recueillir cette somme le plus rapidement possible», -t-il ajouté.

La semaine dernière, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, a octroyé une subvention de 275 000$ à l’organisme pour la réalisation de ce projet. Le député de Beauharnois, Claude Reid, a aussi sollicité financièrement ses collègues de l’Assemblée nationale en plus de les sensibiliser à ce dossier. Il a donc remis à MSO, un montant de 40 000$ provenant de divers budgets discrétionnaires.

À ce jour, la cagnotte amassée se chiffre à près de 1 M$. « Nous faisons de ce projet une priorité. Actuellement, nous devons refuser des denrées faute de place pour les entreposer. Ça ne doit plus se produire », a-t-il terminé.

Dans les périodes plus achalandées, comme lors du temps des Fêtes, Moisson Sud-Ouest loue des camions réfrigérés afin d’augmenter sa capacité d’entreposage. Mais cela occasionne des frais importants pour l’organisme.

Envie de s’impliquer dans la campagne Pour arriver à nos faims? C’est possible de faire un don pour appuyer ce projet en visitant le https://moissonsudouest.org/pour-arriver-nos-faims.  

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Hydro-Québec au cœur d'importants travaux dès ce vendredi à Saint-Lazare

La Société d'État Hydro-Québec annonce la tenue d’importants travaux au cœur de Saint-Lazare aux fins de convertir, à l’électricité, la station de surpression de l’entreprise TC Énergie située aux Cèdres. Cela permettra notamment d’éliminer 48 000 tonnes de GES par année dans la MRC de Vaudreuil‑Soulanges. Pour ce faire, la station à Les Cèdres ...

Mise en garde pour les citoyens de Pincourt en lien avec du colportage non autorisé

La Ville de Pincourt invite ses citoyens à la prudence et à la vigilance en raison de la présence de colporteurs non autorisés sur son territoire.  Depuis quelques semaines, des individus se présentent aux portes des citoyens en s'identifiant comme des représentants d'une entreprise d'économie énergétique. Ils demandent à inspecter le grenier et ...

durée Hier 11h00

Plus de 288 000 patients sont maintenant inscrits à un groupe de médecins au Québec

La nouvelle stratégie du gouvernement du Québec, en partenariat avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), pour donner aux Québécois un accès plus facile aux médecins de famille semble porter ses fruits. En deux mois, 288 709 Québécois de plus se sont inscrits à un groupe de médecins, une initiative qui doit à terme ...