X
Rechercher
Publicité

Ligne téléphonique

Le service d'urgence 211 continuera d'être déployé dans la région en 2022

durée 17h00
7 décembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 31 décembre prochain, le service 211 prendra fin dans plusieurs régions du Québec qui étaient couvertes depuis un an.  Fort heureusement, cette ressource téléphonique restera en place dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges et dans le Grand Montréal. 

En décembre 2020, grâce au soutien du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire, un programme d’Emploi et Développement social Canada, le service d’information et de référence 211 devenait accessible partout au Canada. Ainsi, au Québec, le service a pu être déployé aux 40% des citoyens qui n’y avaient pas encore accès. Mis en place pour soutenir le réseau communautaire dans le contexte de la pandémie de COVID-19, ce financement pour le déploiement du 211 a pris fin le 30 juin dernier, sans extension possible. Les 2 opérateurs et leurs partenaires de Centraide ont étiré les ressources mais ne peuvent continuer à maintenir un service sans appui financier gouvernemental.

Sans la poursuite ou le renouvellement d’un financement, le service téléphonique et le clavardage sur ces territoires ne pourront pas être maintenus après le 31 décembre 2021. Les ressources en ligne des territoires concernés seront accessibles sur les sites web des opérateurs jusqu’à la fin du mois de mai 2022 au plus tard.

Rappelons que le 211 est un service d’information et de référence vers les ressources sociocommunautaires, accessible par téléphone, clavardage et sur le web, 7 jours sur 7.

Le 211 demeure disponible sur les territoires de base de ses deux opérateurs: 

211 Québec régions : la Capitale-Nationale, la Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent et MRC de la Haute-Yamaska.

211 Grand Montréal : le Grand Montréal (la majorité des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal), la MRC des Jardins-de-Napierville et la MRC Vaudreuil-Soulanges.

« Nous croyons fortement qu’il faut continuer de faire rayonner les ressources locales et régionales, partout au Québec, pour les faire connaître auprès des personnes en ayant besoin. Le 211 peut jouer un rôle clé pour dégager les services gouvernementaux (911, urgences, 811, CLSC, etc.) des demandes ne relevant pas de ces services. Il est aussi primordial de maintenir la plus grande base de données au Québec : 14 000 ressources communautaires sont colligées par le 211. », dit Pierrette Gagné, directrice générale, Centre de Référence du Grand Montréal et gestionnaire du service 211 Grand Montréal.

Un service efficace

Pendant un an, le 211 a collaboré à de multiples reprises avec différentes instances publiques sur les nouveaux territoires desservis : municipalités, MRC, organismes communautaires, CISSS/CIUSSS, santé publique, ministères. Ces collaborations ont permis de dégager des portraits sociaux des besoins et des enjeux vécus par la population, ont facilité l’acheminement d’information et ont permis d’identifier des enjeux qui n’étaient pas présents sur le radar des intervenants. Elles ont surtout permis à la population d’avoir accès facilement aux ressources communautaires grâce à une information professionnelle de qualité, rapidement accessible. Depuis mars 2020, les appels au 211 ont augmenté de 30 % à 300 % par rapport à 2019, selon la période. Le volume d’appels demeure élevé, en particulier pour les appelants ayant besoin de soutien pour de la nourriture, des besoins en santé, des enjeux de santé mentale, du transport, du logement abordable et pour bien d’autres besoins pressants.

Appel à la mobilisation

Des municipalités et des MRC témoignent déjà de l’effet significatif du 211 auprès de leurs citoyens, par des résolutions ou des lettres d’appui. Il faut un financement gouvernemental au service 211 pour que tous les Québécois aient accès au service. Le réseau des Centraide poursuit ses démarches afin d’obtenir un financement provincial structurant et durable.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Deux départs importants au sein de l'équipe municipale de la Ville de Rigaud

Le passage de Sylvain Chevrier à la Ville de Rigaud aura été de courte durée. Celui qui occupait, jusque dans les derniers jours le rôle de directeur général de la municipalité, a remis sa démission au conseil municipal. Celle qui était l’une des plus anciennes employées municipales, Véronique Cunche, la directrice des Services récréatifs et ...

Appel aux dons: Une vente de garage pour aider la Société d'histoire et de généalogie

La Société d'histoire et de généalogie Nouvelle-Longueuil du Comté de Soulanges souhaite faire appel à la communauté afin d'amasser des fonds lors d'une vente de garage. Cette levée de fonds sous forme de vente de garage permettra notamment de payer les frais reliés aux activités de la Société et d'offrir des conférences à l'automne ...

Deux cliniques de vaccination éphémères dans Vaudreuil-Soulanges

En raison de la reprise des activités au Centre Multisports de Vaudreuil-Dorion, la clinique de vaccination qui y prenait place doit être relocalisée. À la mi-juin, on connaîtra le nouvel emplacement de celle-ci. Toutefois, en attendant, une clinique éphémère sera mise en place à Pincourt. Les citoyens de Rigaud accueilleront aussi une installation ...