Publicité

23 octobre 2020 - 14:10 | Mis à jour : 14:40

L’administration réagit

Situation sous contrôle, mais suivie de près aux Jardins Vaudreuil

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Bien que l’ensemble de la résidence privée pour personnes âgées Les Jardins Vaudreuil soit en confinement depuis le 19 octobre, et ce, à la demande de la Santé publique, la direction de Cogir, gestionnaire de la résidence tient à préciser que toutes les mesures sont mise en place pour assurer la sécurité des résidents. Cette sortie fait suite à la publication de l’article exclusif paru le 22 octobre faisant état de la situation dans la RRA.

« Aucune enquête de la santé publique n’est en cours et nous avons une excellente collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest. Nous avons des communications quasi quotidiennes avec eux et tout est mis en place pour assurer la protection des résidents », indique d’entrée de jeu, Brigitte Pouliot responsable des communications chez Cogir.

Mme Pouliot ajoute que le 18 octobre dernier, une équipe du CISSSMO s’est rendue à la résidence de la rue Querbes à Vaudreuil-Dorion afin de procéder à un dépistage chez les résidents. « Puisque des résidents présentaient des symptômes de COVID-19, nous avons fait appel au CISSSMO pour qu’ils viennent sur place dépister les résidents et ainsi, éviter que ceux-ci aient à se déplacer. »

Depuis le 19 octobre donc, les résidents sont isolés dans leurs appartements et ne peuvent accéder à la salle à manger commune. Le service de buanderie a également été arrêté, le temps de permettre au personnel de mettre en place les mesures leur permettant de reprendre le service en toute sécurité.

Une équipe en prévention et contrôle des infections aurait aussi été dépêchée sur place afin de s’assurer et confirmer que tous les protocoles sont respectés et que tout est sous contrôle. 

Le CISSSMO se rétracte

Moins de 24 heures après la publication de l’article, le CISSSMO se rétracte et confirme que des cas ont bel et bien été enregistrés aux Jardins Vaudreuil. 

La responsable des communications, Mme Jade St-Jean ajoute également que « les équipes du CISSS de la Montérégie-Ouest et la Direction de santé publique régionale sont bien impliquées avec la RPA afin d’assurer la mise en place de toutes les mesures de prévention et  de contrôle des infections pour limiter la propagation du virus au sein de la résidence. Le propriétaire de la RPA collabore bien avec les équipes du CISSS de la Montérégie-Ouest et de la Direction de santé publique régionale et nous suivons la situation de près. »

Un nouveau cas, en 24h

En date du 22 octobre, six cas d’infection ont été recensés parmi les résidents des Jardins Vaudreuil. C’est, du moins ce qu’indique le plus récent rapport disponible sur le site du gouvernement du Québec et qui a été publié ce vendredi.

Rappelons qu’au moment de la rédaction de l’article initial le 22 octobre, le même document faisait état de cinq cas. « Actuellement, nous avons qu’un seul résident infecté qui est toujours à la résidence. Les autres ont été hospitalisés de façon préventive », poursuit Mme Pouliot. 

« Quand nous avons des cas parmi les résidents, nous nous assurons de bien comprendre la source de l’infection pour pouvoir tracer la toile et aviser toutes les personnes qui auraient pu être en contact avec le, ou la résidente en question. D’ailleurs, tous les résidents et leur famille sont avisés de la situation. Nous envoyons des mémos et des courriels régulièrement pour nous assurer que tout le monde soit », de dire la porte-parole de Cogir.

Mouvement de personnel et plans de soins

Concernant le roulement de personnel, les gestionnaires des Jardins Vaudreuil, comme pour de très nombreuses résidences au Québec, subissent les contrecoups de la pénurie de main-d’oeuvre.

Pour Mme Pouliot, faire appel aux services des agences de personnel notamment pour les préposés aux bénéficiaires n’est pas exceptionnel, et ce, pandémie, ou non. 

Il importe toutefois de mentionner que le gouvernement du Québec a annoncé vouloir mettre fin, ou du moins, limiter au maximum le déplacement de personnel d’une résidence à une autre pour, justement, éviter les risques de propagation du virus.

« Nous essayons au maximum d’avoir une stabilité chez notre personnel, ne serait-ce que pour rassurer les résidents pour qui il est plus sécurisant de voir les mêmes visages.»

Quant au fait qu’au moins une résidence n’ait pas eu droit à un bain depuis deux semaines, Mme Pouliot se veut catégorique: « tous les plans de soins sont respectés et les résidents sont très bien. »

Néomédia continuera de suivre la situation de près au cours des prochaines semaines.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.