Publicité

15 juin 2020 - 07:00 | Mis à jour : 19 juin 2020 - 08:07

Trois fauteuils, trois bancs et un bac à fleurs sont disposés sur le territoire municipal

Du mobilier urbain fabriqué de matières recyclables à Rivière-Beaudette

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Qui a dit que de déposer ses contenants de verre dans le bac bleu était inutile? Pour sensibiliser ses citoyens au recyclage et à l’importance de trier les matières acheminées à l’enfouissement, la Municipalité de Rivière-Beaudette s’est procuré du mobilier urbain fabriqué avec pas moins de 50 % de polystyrène et de 20% à 30% de verre recyclé transformés après avoir été déposés dans les bacs bleu locaux. 

Dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges, c’est l’entreprise Tri-Centris qui se charge de traiter le contenu du bac bleu. « Nous avons acheté le mobilier de l’entreprise Simax de Repentigny, qui elle se procure le verre auprès de Tri-Centris et qui le transforme en mobilier durable. Sur notre territoire, nous comptons trois fauteuils, trois bancs et un bac à fleurs confectionnés à partir de ce procédé unique », explique le maire de Rivière-Beaudette, Patrick Bousez. 

L’un des principaux avantages de ce mobilier est qu’il a une durée de vie de plusieurs années. « Il va être démodé avant d’être de devenir hors d’usage. En participant à ce projet, nous voulions montrer à nos citoyens à quoi servent leurs efforts en matière de recyclage et qu’il est important de continuer dans la même veine », souligne le premier magistrat qui agit aussi comme préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. 

Verre recyclé à 98%

La crise du recyclage qui touche certaines régions du Québec ne connaît pas d’échos dans Vaudreuil-Soulanges. « Le verre qui provient de notre région est recyclé presque en totalité (98%) par Tri-Centris, on peut en être fier. Plus tôt cette année, la MRC de Vaudreuil-Soulanges a offert aux municipalités intéressées de son territoire un montant maximal de 3 000$ pour financer l’achat de ce mobilier urbain », ajoute-t-il. 

Les localités intéressées avaient jusqu’à la fin du mois de mars pour signaler leur intérêt à la MRC. Pour les sept morceaux, soit trois fauteuils, trois bancs et un bac à fleurs, la Municipalité de Rivière-Beaudette a payé 7000$ au total en incluant la somme fournie par la MRC, soit 3000$. Ces installations coûtent donc 4000$ à la localité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.