Publicité

25 mai 2020 - 17:25

Une réouverture coûteuse pour respecter les consignes de santé publique

Marie-Claude Nichols et son parti réclament du financement pour les camps de jour

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dans moins d'un mois, les camps de jour débuteront leurs activités aux quatre coins de la province. La députée de Vaudreuil et porte-parole de l’opposition officielle en matière de sécurité publique, Marie-Claude Nichols, salue cette initiative, mais est préoccupée de l’absence de moyens pour assurer la sécurité des jeunes et des moniteurs.

En entrevue vidéo avec Néomédia, Mme Nichols aborde ce sujet qui préoccupe bien des municipalités, organisateurs et parents dans la région. Elle et son parti demandent au gouvernement en place d'octroyer un budget en vue de la réouverture prochaine des camps de jour. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.