Publicité
19 janvier 2020 - 06:00

C'est la Semaine pour un Québec sans tabac

Fumer une cigarette par jour augmente les risques de maladies du cœur

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Dès aujourd'hui et jusqu'au 25 janvier, c'est la Semaine pour un Québec sans tabac dont l'objectif est de sensibiliser la population aux méfaits de la consommation de tabac et plus particulièrement en ce qui a trait aux maladies cardiovasculaires et coronariennes.

En effet, les maladies du cœur constituaient en 2017 la deuxième cause de décès au Canada. Le tabac double au moins le risque de plusieurs autres maladies du cœur, dont l'infarctus du myocarde aigu, l'accident vasculaire cérébrale et l'insuffisance cardiaque.

Aussi, le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) a dévoilé le tout nouveau porte-parole de cet événement qui est le comédien, ultra-marathonien et auteur, Patrice Godin.

« J’ai fumé pendant presque 25 ans de ma vie, j’ai aujourd’hui 52 ans, et ça fait maintenant 11 ans que j’ai arrêté. Pour moi, la peur des maladies du cœur a été l’élément déclencheur de mon processus d’arrêt tabagique. Début 2000, j’ai commencé à faire des crises de panique, j’avais peur de faire des infarctus et de mourir subitement. Ç’a été une grosse prise de conscience pour moi. Ç’a été un signal d’alarme », a-t-il indiqué.

Services J'ARRÊTE

Afin d'obtenir gratuitement du soutien personnalisé dans leur démarche d’abandon du tabac, tout le monde peut recourir aux services J'ARRÊTE. Leurs spécialistes de l’arrêt tabagique sont disponibles par Internet sur le site jarrete.qc.ca (iquitnow.qc.ca), par téléphone (1 866 JARRETE (1 866 527-7383)), en personne dans les centres d'abandon du tabagisme du Québec et par texto (smat.ca).

Coordonnée par le CQTS, la Semaine pour un Québec sans tabac est réalisée grâce au soutien financier du ministère de la Santé et des Services sociaux et avec l'appui indispensable de plusieurs centaines de partenaires à travers tout le Québec. Elle invite à l'action et mobilise les milieux de vie afin d'atteindre une société où le tabac et ses conséquences sont moins présents.

Le Conseil québécois sur le tabac et la santé œuvre depuis plus de 41 ans à enrayer la première cause de mortalité évitable au Québec, le tabagisme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.