Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Négociation 2023

Toujours pas d'entente entre Québec et les syndicats rattachés au CSSTL

durée 15h00
7 décembre 2023
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Moins de 24 heures avant le déclenchement de son troisième mouvement de grève, le Front commun, organisation syndicale regroupant entre autres, le Syndicat de l'enseignement de la région de Vaudreuil (SERV), le Syndicat du personnel de soutien des Trois-Lacs (SPSTL) et le Syndicat du personnel professionnel de l'enseignement du Nunavik et l'Ouest de Montréal (SPPENOM), rejette la dernière offre patronale.

Déposée ce mercredi, l'offre du Conseil du Trésor proposait une hausse salariale de 12,7% sur cinq ans, ce qui selon Québec correspondrait aux prévisions de l'inflation pour 2023 et les quatre prochaines années. Cette hausse a été balayée du revers de la main par le Front commun et ses membres qui l'ont jugée insatisfaisante.

« Il n’y aura pas d’entente sans la protection du pouvoir d’achat et sans un enrichissement permettant un rattrapage pour nos membres. Nous ne laisserons personne s’appauvrir et ça, le gouvernement de la CAQ doit le comprendre », ont déclaré les porte-parole.

Dans sa nouvelle proposition Sonia LeBel suggérait également de diminuer à 2.5%, la part réservée aux « offres différenciées » pour certaines catégories de travailleurs. 

Appauvrir les femmes

Selon les chiffres du ministère du Travail, les conventions collectives signées en 2022 incluent une augmentation moyenne de 9 % pour la première année. 

« Est-ce que les médecins spécialistes, est-ce que les policiers de la SQ, est-ce que les juges accepteraient de s’appauvrir? La réponse est NON. Comment le gouvernement de la CAQ peut-il sérieusement proposer cela aux femmes des services publics? », déplore la formation syndicale.

Rappelons que 78% des membres du Front commun sont des femmes.

Aucun rattrapage

Selon le Front commun, la nouvelle offre ne permet toujours pas un rattrapage salarial. Les dernière statistiques démontrent que la moyenne salariale des employées du secteur public membres du Front commun est de 43  916 $  représentant un retard salarial de 16,6 %.

« Les travailleuses et les travailleurs continueront de subir un retard important par rapport aux autres salarié-es du Québec, tant sur les salaires que sur la rémunération globale, même quand on considère le régime de retraite. Il s’agit d’un enjeu primordial si le gouvernement souhaite remettre les services publics sur les rails en attirant et en retenant la main-d’œuvre nécessaire, au lieu de quoi, les travailleuses et les travailleurs actuels seront nombreux à choisir de fuir les réseaux. »

Le plus récent rapport de l’Institut de la statistique du Québec indique d’ailleurs que ce retard dans la rémunération globale est de 7,4 % par rapport aux autres salariés du Québec.

La retraite

Rare point positif de cette nouvelle offre : le recul du gouvernement à propos de ses attaques sur le régime de retraite.

« Enfin, le gouvernement s’est rendu à l’évidence : les travailleuses et les travailleurs n’avaient pas à être pénalisés par la bonification du Régime des rentes du Québec. En ayant réglé cette question, nous pourrons enfin parler des salaires, des assurances, des ouvriers spécialisés et des disparités régionales, des enjeux importants pour lesquels le statut quo est impensable », soulignent toutefois les porte-parole du Front commun.

Rappelons que les enseignants des écoles primaires, le personnel de soutien et les professionnels de l'enseignement affiliés au Centre de services scolaire des Trois-Lacs seront en grève du 8 au 14 décembre.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 février 2024

Plan de protection du territoire face aux inondations: Aide financière accordée à la MRC

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, annonce un soutien financier de 400 742 $ bénéficiant conjointement aux MRC de Vaudreuil-Soulanges, d'Argenteuil et de Deux-Montagnes, afin que celles-ci puissent améliorer leur connaissance du risque d'inondation sur leurs territoires. Cette aide financière permettra aux MRC de réaliser un ...

26 février 2024

Un succès pour la 3e édition du Café de la députée

La députée du Bloc Québécois de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille est ravie de la grande réussite de son troisième café de la députée qui a eu lieu ce dimanche 25 février à La Factrie, Café culturel situé à Salaberry-de-Valleyfield.  Après des éditions dans Soulanges et à Beauharnois en 2023, ce sont plus d’une cinquantaine de personnes qui ...

23 février 2024

Tête-à-tête avec les élus de Rigaud ce samedi

Ce samedi 24 février, les élus de Rigaud convie les citoyens intéressés à une discussion conviviale autour d'une tasse de café. Une belle occasion offerte aux résidents pour dialoguer avec eux sur les questions qui les touchent de près ou de loin.  L'activité se tiendra de 10h à midi dans la verrière de la bibliothèque municipale au 102, rue ...