Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique municipale

Vaudreuil-Dorion refuse de revoir son code d'éthique et de déontologie

durée 14h00
22 novembre 2023
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

C’est en bloc et en l'absence du maire Guy Pilon, ce lundi, que les conseillers municipaux de Vaudreuil-Dorion, Luc Marsan, François Séguin, Paul Dumoulin et Paul Normand, se sont prononcés contre la proposition visant à amender le Code d'éthique et de déontologie des élus; proposition amenée par la conseillère Jasmine Sharma.

Les conseillères indépendantes, Karine Lechasseur et Diane Morin, ont quant à elles voté en faveur de la proposition de leur collègue.

Rappelons qu'à la séance du 6 novembre, Mme Sharma a déposé un avis de proposition visant à amender le Code d’éthique et de déontologie des élus de Vaudreuil-Dorion afin d’y intégrer des normes de civilité précises.

« Cette proposition visait à améliorer, dans le cadre d’une démarche ouverte et consultative, le climat au sein du conseil municipal actuel, mais aussi de se doter d’un cadre de valeurs communes, qui permettrait aux futurs conseils d’avoir des bases solides. Je pense que pour attirer des jeunes, des gens issus de la diversité et plus de femmes en politique municipale, il faut opérer un changement de pratique », a indiqué la conseillère, au lendemain de la séance. 

La conseillère a également dénoncé le refus de discuter de sa proposition en amont du vote. Lors de la séance, la conseillère a indiqué que lors des échanges, en comité plénier, aucune question n'a été posée de la part des différents conseillers.

Les commentaires ont plutôt été formulés après le vote, chose qu’a dénoncée la conseillère, précisant qu’elle aurait été ouverte à accueillir les préoccupations de ses collègues et à modifier les éléments qui les irritaient.

« J'aurais tellement apprécié. Quand j'ai demandé à tout le monde s'il y avait des questions ou des commentaires tout le monde est resté muet. Je trouve que c'est un manque de respect », a-t-elle exprimé.

Faisant office de maire suppléant, en l'absence de M. Pilon, le conseiller Paul Dumoulin a pour sa part indiqué que, pour les autres membres du conseil, le Code d'éthique et de déontologie des élus municipaux leur convenait dans sa forme actuelle. Il a également rappelé que la notion de civilité figure parmi les valeurs de la Ville. 

M. Dumoulin a également rappelé à la conseillère qu'en dépit du fait qu'elle siège dans l'opposition, Mme Sharma participe aux différents comités de travail, elle reçoit les documents nécessaires en même temps que ses collègues et qu'elle a l'opportunité de poser toutes les questions qu'elle souhaite. 

Formation d'un comité

Mme Sharma demandait également qu’une table de travail composée du conseil municipal, de la direction générale, du service des ressources humaines et du service du greffe soit créée d’ici décembre 2023, afin d’entamer un chantier de réflexion pour préciser les mesures à prendre en cas d’incivilité répétée et définir les mécanismes de contrôle et de sanctions.

Cette proposition a aussi été rejetée par les conseillers. « On trouve que c'est beaucoup de fonctionnaires, que ça alourdit notre règlement. Ça va alourdir la tâche des fonctionnaires. C'est entre autres, pour cette raison que nous sommes contre les changements, les amendements », a laissé savoir M. Dumoulin.

Bien que les élus du Parti du maire Pilon aient refusé que Vaudreuil-Dorion agisse comme précurseur avec l’adoption d’une telle proposition, la conseillère Sharma n’entend pas abandonner le projet.

«Je suis déçue de voir que mes collègues du Parti du maire ont refusé d’adopter une position d’ouverture et qu’ils ont plutôt choisi de faire de la “vieille politique”. Pour ma part, je regarde en avant et je tente d’outiller les prochains conseils municipaux qui, je le souhaite, seront encore plus diversifiés. C’est ça, ma vision de la politique », conclut Jasmine Sharma.

À lire également

Éthique et déontologie: Jasmine Sharma veut des changements à Vaudreuil-Dorion

Éthique et déontologie à Vaudreuil-Dorion :  débat inutile?

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 mars 2024

L'intelligence artificielle sera de plus en plus utilisée dans les ministères

L'intelligence artificielle (IA) sera de plus en plus utilisée dans les ministères, où plusieurs postes pourraient d'ailleurs disparaître. C'est ce qu'a déclaré jeudi le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire, en conférence de presse à Québec. Il répondait ainsi à un rapport du Conseil de l'innovation du Québec déposé le 5 ...

29 février 2024

Marilyne Picard soutient le Carrefour Bienveillance 50+

La députée de Soulanges, Marilyne Picard, annonce, au nom de la ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, l’octroi d’un montant de 150 150$ au Carrefour Bienveillance 50+, anciennement le Grand Rassemblement des aînés de Vaudreuil et Soulanges dans le cadre du programme Initiatives de travail de milieu auprès ...

26 février 2024

Plan de protection du territoire face aux inondations: Aide financière accordée à la MRC

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, annonce un soutien financier de 400 742 $ bénéficiant conjointement aux MRC de Vaudreuil-Soulanges, d'Argenteuil et de Deux-Montagnes, afin que celles-ci puissent améliorer leur connaissance du risque d'inondation sur leurs territoires. Cette aide financière permettra aux MRC de réaliser un ...