Publicité

10 septembre 2021 - 05:00

Le député fédéral et exo

Réactions à la pétition pour le REM dans Vaudreuil-Soulanges

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

La parution ce lundi d’un article, où l’instigateur de la pétition pour le prolongement du REM dans Vaudreuil-Soulanges, David Hamelin-Schuilenburg, présente les raisons qui l’ont poussé à lancer cette pétition, a suscité des réactions, dont du député fédéral de la région et de la société de transprot, exo.

La pétition pour le prolongement du REM par le futur pont de l’Île-aux-Tourtes, s’étant conclue à 3417 signatures ce mardi, sera présentée à l’Assemblée nationale le mardi 14 septembre prochain en après-midi par la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, selon les informations obtenues. 

David Hamelin-Schuilenburg, à l’origine de la pétition, a réagi aux propos de différentes personnes dans ce dossier et n’a également pas manqué d'interpeller d’autres instances comme la MRC de Vaudreuil-Soulanges et le député fédéral sortant de la région, Peter Schiefke. 

Il explique avoir tenté de présenter une pétition similaire à Ottawa, mais que M. Schiefke ne lui a pas donné suite. Le député explique pourquoi il « hésite à parrainer une pétition au niveau fédéral ».

La première est la confusion à savoir qui possède et exploite le pont. « Nombreux sont ceux qui croient que c'est le gouvernement fédéral, alors qu'en réalité, il est entièrement provincial. Les décisions relatives à l'échéancier et à la conception du nouveau pont appartiennent à Québec, et à elle seule, et si des efforts sont déployés pour tenter de les faire avancer, ils devraient être dirigés uniquement vers le seul endroit où ils peuvent avoir un impact, et c'est le gouvernement du Québec », indique-t-il. 

M. Schiefke ajoute que la présentation d’une pétition à la Chambre des Communes pourrait alimenter l'idée fausse que le gouvernement du Canada et lui-même doivent être convaincus que ces projets sont prioritaires. « Je n'ai pas besoin d'être convaincu. J'ai publiquement plaidé pour que le pont soit une priorité sur la liste des projets d'infrastructure du gouvernement du Québec. J'ai bon espoir qu'avec les pressions exercées par de multiples sources, y compris la pétition récemment conclue, le ministre provincial des Transports et de l'Infrastructure accordera une plus grande priorité au pont et au prolongement du REM », affirme-t-il. 

Bonifier l’offre de transport

Sur ce sujet, la société de transport exo, s’occupant entre autres du réseau d’autobus et du train de banlieue, dis vouloir étendre le service dans la région. « L’annonce par la ministre Rouleau que le REM ne sera pas prolongé jusqu’à Vaudreuil est une opportunité de rappeler l’offre de transport collectif d’exo dans la région et les actions que nous posons pour améliorer davantage la mobilité des citoyens », soutient Jean-Maxime St-Hilaire, conseiller relations médias chez exo.

Ce dernier rappelle que la société tiendra dans les prochaines semaines une consultation publique sur la refonte du réseau d’autobus, notamment grâce à un outil en ligne, et une séance d’information virtuelle le 14 septembre. 

« À terme, la refonte offrira une expérience de mobilité optimisée, une desserte locale améliorée ainsi qu’une meilleure interconnectivité au sein du réseau exo et avec les autres réseaux de transport collectif métropolitains. Un de ces réseaux de transport collectif auxquels nous souhaitons nous arrimer est bien sûr l’antenne Anse-à-l’Orme du REM, dont l’entrée en service est prévue pour le printemps 2024 », assure M. St-Hilaire.

Il souhaitait également rappeler la pertinence du train. Sur ce sujet, le directeur général d’exo a récemment déclaré : « le REM occupera un créneau particulier en offrant un service à haute fréquence qui reliera des secteurs urbains et périurbains. Dans le même sens, le train de banlieue est efficace pour desservir des secteurs plus éloignés, telles les banlieues de la couronne sud et nord du Grand Montréal. Les trains d’exo permettent de transporter plus de personnes sur de plus longues distances, en offrant plus de places assises, et ce, dans un trajet direct ». 

Pour l’entreprise, la ligne exo1 Vaudreuil-Hudson s’avère donc essentielle. Elle a l’intention de rehausser la performance de cette ligne de train dans les années à venir afin de mieux servir les usagers.

À lire également:

Prolongement du REM dans Vaudreuil : « On va aller beaucoup plus loin que la pétition »

Le REM ne sera pas prolongé sur le futur pont de l’Île-aux-Tourtes selon Québec

Exo lance une consultation publique dans Vaudreuil-Soulanges

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.