Publicité
21 décembre 2018 - 08:27 | Mis à jour : 12:42

Marilyne Picard: déjà passionnée par son rôle de députée de Soulanges

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Même si elle n’est en poste que depuis trois mois et demi à l’Assemblée nationale, Marilyne Picard est catégorique: elle adore son nouveau rôle de députée de Soulanges. Plus tôt cette semaine, Néomédia Vaudreuil-Soulanges s’est rendue à son bureau de Saint-Clet pour dresser le bilan des derniers mois.

« À la suite de mon élection, le 1er octobre dernier, on a décidé d’occuper le même local que ma prédécesseure. La municipalité a été très coopérative et elle nous a très bien intégrés dans nos nouveaux locaux », indiquait-elle d’entrée de jeu.

Par la suite, Mme Picard a formé son équipe de comté. « Avec Vicky, Monica, Andréa et mon conjoint qui est à la maison, je peux partir à Québec avec la tête tranquille. J’ai été là-bas deux semaines récemment et mes premiers pas à l’Assemblée nationale ont été incroyables. Je me sentais privilégiée d’être là  et de représenter les gens de Soulanges qui m’ont fait confiance », confiait-elle.

Adjointe parlementaire

En plus de découvrir chaque jour son nouveau rôle, Marilyne Picard a eu une belle nouvelle récemment. Elle a été nommée adjointe parlementaire de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann. « Ç’a été une belle journée tout comme ma visite à mon troisième bureau dans l’édifice du ministère de la Santé. J’ai jasé avec plusieurs acteurs importants du gouvernement et j’ai abordé plusieurs dossiers locaux », racontait-elle.

Ces fonctions l’amènent à côtoyer la ministre de la Santé de près et à assister à différents événements en lien avec la santé.

Un premier discours émotif en chambre

Les émotions étaient aussi au rendez-vous lors de son tout premier discours à l’Assemblée nationale. Sa famille était présente pour vivre ce moment important avec elle.

« L’esprit d’entraide est bien présent entre tous les députés de la Coalition Avenir Québec. J’ai envoyé un courriel à tous mes collègues pour les informer que je pouvais les aider avec les programmes pour personnes handicapées. J’adore vraiment tous les aspects de mon métier autant dans mon comté, qu’à l’Assemblée nationale ou au ministère de la Santé. »

Aider les sinistrés des inondations: une priorité

Parmi les dossiers qui occupent la députée de Soulanges depuis son élection, on retrouve ceux des sinistrés des inondations survenues à Rigaud en 2017. « J’y travaille depuis que j’ai été élue. Le plus difficile a été de faire le contact avec eux, car nous n’avions plus leurs coordonnées. Chaque jour, je travaille là-dessus. Chaque cas est différent, mais je m’efforce de faire tout en mon pouvoir pour les aider dans cette épreuve. »

Maintien de l’échéancier pour l’Hôpital de Vaudreuil

Autre dossier qui occupe beaucoup le temps de la députée: l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges. « Présentement, on évalue sur quels terrains le centre hospitalier régional pourrait prendre place. On doit rendre notre décision le 20 janvier prochain à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Cette étape ne ralentit en rien l’échéancier prévu du projet. La construction s’amorcera avant 2022 tel que nous l’avons promis », concluait-elle.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.