Publicité
15 décembre 2018 - 10:00 | Mis à jour : 11:21

Patrick Bousez, Marie-Claude Nichols et Marilyne Picard réagissent suite à l'annonce dans le dossier du futur hôpital de Vaudreuil-Soulanges.

Dossier de l'hôpital : la classe politique réagit

Par Jessica Brisson, Journaliste

C'est sans grande surprise que la MRC de Vaudreuil-Soulanges est stupéfaite d’avoir appris par le biais des médias que le gouvernement actuel de la Coalition Avenir Québec songe à reculer sur le choix du site pour la construction du futur hôpital régional de Vaudreuil-Soulanges.

Rappelons que depuis 2010, le ministère de la Santé et des Services sociaux, la Ville de Vaudreuil-Dorion et la MRC de Vaudreuil-Soulanges ont analysé tous les sites possibles pour y implanter l’hôpital régional. Sur la trentaine de sites analysés, un seul était compatible avec l’ensemble des critères nécessaire à l’implantation de l’hôpital.

À lire également

« Je suis sans mots devant cette annonce alors que la ministre même m’a adressé une lettre le 31 octobre indiquant qu’elle approuvait le site et que nous devions modifier le schéma d’aménagement de la MRC. J’attends avec impatience les explications de la députée de Soulanges, Mme Marilyne Picard, et de son gouvernement sur leurs promesses d’accélérer le processus. Qu’en pense François Legault qui a lui-même pris l’engagement de réaliser ce projet le plus rapidement possible? », a souligné monsieur Patrick Bousez, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de la municipalité de Rivière-Beaudette.

De son côté, la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols dénonce le changement d’orientation de la Coalition avenir Québec (CAQ) qui souhaite déplacer le lieu prévu pour la construction du nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges en plus de reporter l’échéancier de la construction.

«  Quel recul inacceptable du gouvernement. Alors que le premier ministre avait promis de devancer les échéanciers, aujourd’hui, il renonce à ses promesses et ralentit la réalisation du projet. Les citoyens et la région ont besoin de cet hôpital. Où est la députée de Soulanges Marilyne Picard pour défendre les citoyens ainsi que le projet ? »

« Cette étape ne constitue pas un recul »

Pour la députée caquiste dans le comté de Soulanges, Marilyne Picard, la décision de ne constitue en rien un recul dans le dossier.

« L’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges est une priorité pour moi ainsi que pour notre gouvernement. L’objectif premier demeure d’assurer la réalisation du projet, et ce, le plus rapidement possible. Notre équipe est en mode solution afin de s’assurer de la réalisation de ce projet que les gens de Soulanges et de Vaudreuil attendent depuis si longtemps. Je comprends les préoccupations des citoyens et je tiens à les rassurer, cette étape ne constitue pas un recul. Un dossier d’une telle envergure nécessite une supervision constante, et c’est ce que je m’engage à faire. Je demeure à l’écoute des intervenants du secteur et je compte sur leur collaboration dans ce dossier », Marilyne Picard, députée de Soulanges.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.