Publicité

7 avril 2021 - 07:00

Entente entre le CISSSMO et le CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de Montréal

Des futures mères d'ici devront accoucher à Montréal

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Dans le contexte où les enjeux de main-d’œuvre sont critiques dans certains secteurs spécialisés, le CISSS de la Montérégie-Ouest modifie temporairement l’offre de services en obstétrique à l’Hôpital du Suroît afin d’assurer aux familles des soins et services d’obstétrique, sécuritaires et de qualité. 

Une entente de service a été conclue avec le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal afin de pouvoir réaliser certains accouchements planifiés de mamans du territoire au cours des prochains mois. L’objectif est de maintenir la plupart des patientes en travail spontané ainsi que les césariennes planifiées à l’Hôpital du Suroît.

« En raison d’un manque critique d’effectifs dans les unités de naissances de nos deux hôpitaux, nous devons mettre en place ces corridors de services ce qui permet de maintenir des accouchements dans nos deux hôpitaux tout en réduisant les risques de bris de services, en offrant des soins sécuritaires, et en diminuant la charge ainsi que la pression sur notre personnel », explique Patrick Murphy-Lavallée, président-directeur général adjoint du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Les transferts seront planifiés et dirigés de façon sécuritaire et organisés vers les hôpitaux du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Les médecins communiqueront avec l’ensemble des patientes touchées afin de discuter plus amplement des modalités de cette réorganisation de services, dont les mesures compensatoires pour le transport. 

« Nous souhaitons limiter au maximum les transferts vers les hôpitaux CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, mais il est surtout important d’assurer des services sécuritaires et de qualité aux mamans pour cette étape charnière de leur vie et celle de leur bébé, » conclut M. Murphy-Lavallée.

À lire également 

Centre mère-enfant: le comité de sauvegarde milite contre sa fermeture temporaire  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.