Publicité

4 août 2020 - 10:00 | Mis à jour : 10:02

Plusieurs CPE membres en Montérégie dont un à Beauharnois

Le RCPEM en vedette dans la revue Devenir de juillet

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le magazine DEVENIR, mis en ligne le 24 juillet dernier, met en lumière dans sa seconde publication le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie. La revue d’informations multidisciplinaires consacrée au développement de l’enfant s’intéresse à l’outil GED utilisé dans les CPE membres du RCPEM depuis 2005

On retrouve parmi les membres du RCPEM le CPE Les amis du carré de sable de Saint-Lazare qui préconise l’usage de cette grille d’évaluation du développement de l’enfant (GED) de 0 à 5 ans depuis maintenant plus d’une décennie. 

Qu’est-ce que le GED? 

Développé par le Professeur Jacques Moreau (PhD. Psychologie, UQAM) et son équipe, en collaboration avec le Centre de liaison sur l'intervention et la prévention psychosociales (CLIPP), la GED est un outil de détection qui permet de vérifier, en cas de doute, si un enfant de 0 à 5 ans présente un retard de développement au niveau cognitif, moteur et socioaffectif. Il s’agit d’un outil simple, rapide à administrer, précis et facile à interpréter. De plus, le GED est validé scientifiquement.

Entre temps, le CLIPP est devenu HUMANOV-IS, et avec le Professeur Jacques Moreau, ils continuent d’adapter et de déployer le GED, en collaboration parfois avec les instances de la Protection de la Jeunesse. 

Le RCPEM toujours à l’avant-garde

Les experts du RCPEM ont pris part aux travaux d’élaboration du GED comme acteurs et intervenants en petite enfance, pour aider à sa pertinence. Naturellement, le RCPEM l’a proposé dans son programme de formations, en vue d’outiller les professionnels de son réseau de capacités et d’instruments efficaces pour détecter précocement les troubles du développement chez l’enfant, et permettre aux parents de prendre les mesures appropriées. 

Sylvie Melsbach, responsable du soutien au partenariat et à la sécurité sur les aires de jeu au RCPEM, se rappelle encore ce partenariat. « Nous n’avons pas hésité un seul instant à collaborer sur ce projet avec l’équipe du Professeur Moreau parce qu’il était question du bien-être des enfants. Les données que nous avons fournies ont permis d’affûter certainement cet outil et nos conseillères l’utilisent encore » 

Dès 2005 et jusqu’à ce jour, plus d'une centaine de conseillères pédagogiques venant des CPE de la Montérégie ont été formées et utilisent encore le GED

Détecter plus tôt pour ajuster l’intervention 

« Le « GED » est indispensable pour valider ou non certaines observations et pour venir soutenir le processus de l’intervention éducative, spécifiquement lorsqu’une difficulté persiste dans le temps chez le jeune enfant. L’utilisation de cet outil d’évaluation, validé et reconnu, peut assurément être un premier pas pour favoriser une concertation entre les « acteurs » qui gravitent autour de l’enfant. Il permettra à l’éducatrice d’ajuster finement son action éducative, de travailler en partenariat avec les parents et avec d’autres professionnel-les, les psychoéducatrices, les orthophonistes, les ergothérapeutes, etc. », indique Christyne Gauvin. Ressource d'accompagnement pédagogique RCPEM. 

Une recherche documentée sur l’utilisation de la GED est prévue pour la rentrée prochaine. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.