Publicité
3 novembre 2019 - 08:00

L'homme fait face à huit chefs d'accusation

Alexandre Filion reviendra devant le juge le 5 novembre

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Alexandre Filion, l'homme de 23 ans arrêté le 27 octobre dernier pour avoir tenu des gestes et des propos violents envers une résidente de Saint-Lazare, est attendu au palais de justice de Salabarry-de-Valleyfield, le mardi 5 novembre prochain.

L'accusé devait comparaître le vendredi 1er novembre, mais la cause a été repoussée de quelques jours. De nouveaux chefs d'accusation ont été ajoutés à son dossier. En effet, l'homme fait désormais face à des accusations de menaces de mort, en plus de bris de probation et de voies de fait. Au total, huit chefs d'accusation ont été déposés contre lui. 

L'accusé est actuellement détenu à la prison de Bordeaux. C'est le 5 novembre qu'il subira son enquête pour remise en liberté.

À lire également 
Alexandre Filion, 23 ans, comparaît officiellement au Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield   
DOSSIER violence conjugale : Entrevue avec la directrice d’un centre d’hébergement de Vaudreuil-Dorion  
EXCLUSIF « J'ai vraiment eu peur de mourir. »  
Opération policière à Saint-Lazare : un homme est arrêté à Valleyfield  
Un individu tient les policiers en alerte depuis plus deux heures à Saint-Lazare  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.