Publicité
20 septembre 2019 - 17:37 | Mis à jour : 17:43

Deux candidats discrets sous la bannière du PPC

Un chef à Radio-Canada, mais des candidats absents en région

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Plus tôt cette semaine, une importante nouvelle a fait prendre, à la campagne électorale fédérale 2019, un tournant inattendu: le chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier sera des débats des chefs de Radio-Canada. Il aura l’occasion de se mesurer en français et en anglais à ses collègues des principaux partis politiques, le 7 et le 10 octobre. Cependant, la visibilité ne sera pas la même en région.

Nouvellement formé par le député de la Beauce, devenu indépendant en 2018 après avoir quitté le Parti conservateur du Canada, le PPC compte 338 candidats dans la course en vue de l’élection fédérale du 21 octobre prochain. Plus près de chez nous, c’est Kaylin Tam, qui défend les idées du parti dans la circonscription de Vaudreuil-Soulanges, alors qu’Alain Savard, fait de même dans Salaberry-Suroît. 

Présence locale du PPC: Des candidats absents!

Notons que depuis la confirmation de la participation de M. Bernier à ces débats, Néomédia a tenté de joindre, via divers moyens, les candidats de Vaudreuil-Soulanges et Salaberry-Suroît afin d’obtenir leurs réactions. Malheureusement, toutes nos tentatives, et ce depuis lundi, sont demeurées vaines. De plus, aucun site web ou numéro de téléphone ne permet de les joindre. La boîte vocale du PPC est pleine et impossible de laisser de message. La seule option sont les médias sociaux, encore là, silence radio!

Rappelons que dans la région, Néomédia Vaudreuil-Soulanges, Néomédia Valleyfield et CSUR la télé présenteront, en direct le 26 septembre à 17h et 19h sur le web, des débats où la majorité des candidats des circonscriptions de Vaudreuil-Soulanges et de Salaberry-Suroît seront présents.

Pour ne rien manquer de la campagne électorale dans Vaudreuil-Soulanges, restez connecté à Néomédia Vaudreuil-Soulanges et sur nos différentes plateformes.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.