Publicité

5 octobre 2020 - 11:18

Journée mondiale des enseignantes et enseignants

« Enseigner est une profession stimulante, mais combien exigeante. » - Véronique Lefebvre

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

À l’occasion de la Journée mondiale des enseignantes et enseignants, qui se tient le 5 octobre de chaque année, le Syndicat de l’enseignement de la région de Vaudreuil (SERV-CSQ) tient à rendre hommage aux enseignantes et enseignants qui, avec un engagement et un professionnalisme qui les honorent, assurent la première ligne en éducation en ces circonstances difficiles hors du commun.

« Enseigner est une profession stimulante, mais combien exigeante. Malheureusement, la lourdeur et la complexité grandissante de la tâche, de même que l’insuffisance des services, ont contribué à la dégradation des conditions d’enseignement », a fait savoir Véronique Lefebvre, présidente du SERV-CSQ, qui manifestait avec les enseignantes et les enseignants de l’école de l’Éclusière, le 5 octobre en matinée.

« Et cette année, c’est encore plus marqué avec la gestion de la pandémie dans les écoles. Les enseignants prennent les bouchées doubles et plusieurs sont à bout de souffle. Ils méritent qu’on reconnaisse pleinement leur contribution à cet effort collectif ».

Les enseignantes et les enseignants du SERV-CSQ manifestent pour dénoncer la lenteur des négociations de leur contrat de travail, devant leur établissement, en petit groupe, à l’occasion de cette journée toute spéciale.

« Les profs veulent rappeler à la population et au gouvernement qu’ils prennent soin des élèves en dépit des effets du manque de services, de la pénurie de personnel et de la pandémie. Au gouvernement, maintenant, de prendre soin des profs », a conclu Isabelle Gariépy, vice-présidente du SERV-CSQ qui était présente à l’école Notre-Dame-de-Lorette pour manifester.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.