Publicité

22 mars 2020 - 14:30

PANDÉMIE- COVID-19

219 cas de COVID-19 au Québec en ce dimanche 22 mars

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au cours des dernières heures, 219 personnes ont reçu un diagnostic positif de contamination à la COVID-19. C’est lors de son point de presse quotidien que le premier ministre, François Legault, a dressé le bilan. 

Dans un premier temps, il a affirmé d’entrée de jeu qu’il est normal que le bilan soit plus élevé ces jours-ci, puisque le réseau de la santé teste plus de gens chaque jour.

Voici les récentes statistiques issues de la Direction de la santé publique:

Cas confirmés: 219

Hospitalisations: 24 dont 13 aux soins intensifs

Décès: 4 au lieu des cinq annoncés plus tôt cette semaine

En attente de résultats: 2000 personnes

Testées négatifs: 9700 personnes

« Si l’on compare avec les États-Unis et la France, nous réalisons plus de tests chaque jour auprès des personnes revenant de voyages ou ayant des symptômes. Par contre, nous en testons moins qu’en Colombie-Britannique ou en Alberta, car notre stratégie n’est pas la même. Par exemple, en Alberta, on ne teste pas seulement les gens revenant de voyages ou présentant des symptômes alors qu’ici c’est le cas pour le moment », a-t-il précisé d’emblée.

Il a aussi spécifié qu’au lieu des cinq décès annoncés hier, c’est plutôt quatre qui sont liés à la COVID-19. « Au cours des dernières heures, nous avons eu la confirmation qu’une des personnes décédées dans la même résidence que les autres n’était pas atteinte par la maladie. Je veux rappeler aux gens de ne pas aller visiter les aînés dans ces résidences. Et si vous demeurez dans une résidence, ne sortez pas pour éviter de ramener le virus avec vous », a-t-il lancé, confiant aussi que les quatre décès recensés demeuraient tous au sein du même édifice

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.