Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sortie en salles le 9 septembre

"Je vous salue salope" le nouveau documentaire choc produit par Eric Ruel

Chargement du vidéo
durée 18h00
8 septembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jean-Michel Lhomme, Journaliste

Voir la galerie de photos

Un titre-choc pour un film qui ne l'est pas moins. "Je vous salue salope" produit par le pincourtois Eric Ruel est une plongée dans la misogynie à l'heure des réseaux sociaux. Et la plongée est profonde. 

Dès les premières images, on aimerait se dire qu'il s'agit d'une fiction. Que tout cela n'a pu sortir que de l'imagination fertile d'un producteur passionné. Mais non, tout ceci est réel. Tristement réel.

Si la misogynie est tout sauf un phénomène nouveau, l'avènement des réseaux sociaux lui a donné une tout autre dimension. Chacun est devenu son propre média et il ne suffit plus que d'un clic pour déverser sa bile, courageusement dissimulé derrière son pseudonyme. En se faisant cyber, le harcèlement est devenu industriel.

Pour Éric Ruel, produire ce film est bien plus qu'un simple acte cinématographique : "Si vous tenez à ce que les droits des femmes ne reculent pas, comme on le voit aux États-Unis, vous devez voir ce film. Nous voyons présentement une génération quasi complète de filles et jeunes femmes qui décident de ne plus s’exprimer publiquement de peur d’être la cible de misogynes et autres personnes malveillantes. Pouvons-nous accepter cela comme société? Voir le film, c’est participer à la conscientisation collective et contrer les cyberviolences. Assez, c’est assez."

Réalisé par Léa Clermont-Dion et Guylaine Maroist, le documentaire "Je vous salue salope" réuni quatre femmes, réparties sur deux continents, racontent l'enfer du cyberharcèlement : 

  • Laura Boldrini, ex-présidente du parlement italien
  • Kiah Morris, ex-représentante démocrate américaine
  • Marion Séclin, comédienne et Youtubeuse française
  • Laurence Gratton, jeune enseignante québécoise harcelée depuis 5 ans par un ancien collègue de classe.

Pourquoi ne s'intéresser qu'aux femmes ? Bien sûr, il y a aussi des hommes victimes de cyberharcèlement. Mais ils restent largement minoritaires, car, comme pour tous les phénomènes de ce genre, les femmes sont toujours les premières à trinquer.

Pour comprendre le phénomène de la misogynie en ligne, les réalisatrices sont allées jusqu’au cœur la Silicon Valley pour y rencontrer Donna Zuckerberg, spécialiste des cyberviolences faites aux femmes… et sœur du fondateur de Facebook.


Au-delà du documentaire
"Je vous salue salope" c'est aussi une campagne de sensibilisation avec une pétition en ligne, des conférences, des ressources pour aider les victimes et tous ceux qui seraient témoins d'une telle situation.

"Nos visées sont grandes. Il n’est pas anodin que nous lancions le film en pleine campagne électorale. Nous allons nous assurer que les aspirants candidats et candidates à la présente élection se positionnent et agissent maintenant. Nous invitions d’ailleurs le public à participer à l’initiative #StopLesCyberiolence et qu’ils signent la pétition en ligne stoplescyberviolences.ca." précise Éric Ruel.

Diffusé dans les salles de cinéma québécoises dès le 9 septembre, "Je vous salue salope" est plus qu'un documentaire. C'est un cri. C'est une preuve. C'est un appel aux consciences et au changement. C'est un film à voir. Absolument.

Et le réalisateur de conclure "Quand les droits des femmes sont menacés, il faut se lever. On attend le public au cinéma dès le vendredi 9 septembre".

Informations et renseignements sur le site officiel du film : jevoussaluesalope-film.com

 

À lire également : 

Le Pincourtois Éric Ruel, en course pour cinq Prix Gémeaux

Jukebox: l'homme derrière les plus grands succès de la musique québécoise

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 janvier 2023

Le CACVS lance les vernissages du programme TRACE

Le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges présente les vernissages des cinq lauréates 2022-2023 de la 5e édition de TRACE. C'est le vernissage de l'artiste de Salaberry-de-Valleyfield Maryse Harvey qui aura lieu en premier, soit le jeudi 16 mars à 17 h à la galerie Marie et Pierre Dionne de la MRC de Beauharnois-Salaberry. ...

25 janvier 2023

Nouvelle programmation pour la Maison Félix-Leclerc

La Maison Félix-Leclerc reprendra ses activités sous peu et présente sa nouvelle programmation qui comprend des visites guidées de la résidence de Félix, des ateliers créatifs en compagnie de différents artistes de la région et les vendredis au salon, à saveur de littérature, de contes, de musique et de théâtre. Les gens désirant mettre à profit ...

25 janvier 2023

Dernière chance pour visiter Lumin'Art à Vaudreuil-Dorion

La troisième édition de l’exposition artistique Lumin’Art se poursuit jusqu'au 1er février au parc 405 de Vaudreuil-Dorion. Depuis le 1er décembre, la population peut découvrir Reflet, le tout nouveau volet de Lumin’Art, qui s’ajoute aux œuvres réalisées en 2020 et en 2021. Reflet joue avec les formes, les âmes et la créativité de chacun. Au ...