Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo

Jukebox: l'homme derrière les plus grands succès de la musique québécoise

durée 15h52
4 septembre 2020
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Voir la galerie de photos

Raconter l’histoire de la musique québécoise, de façon différente. Voilà le défi que c’est donné le cinéaste originaire de Pincourt, Éric Ruel, dans son tout dernier film Jukebox.

Décennie oubliée de l’histoire de la musique québécoise, les années 1960 ont toutefois été un point tournant dans le show-business québécois. Jukebox, c’est le récit fascinant et révélateur des débuts de l’industrie du disque.

« Ma préoccupation première avec Jukebox est de faire vivre une expérience collective unique, affirme le réalisateur Éric Ruel. C’est un flm grand public pour faire le party en gang. On veut carrément raviver pour les cinéphiles et les gens de tous âges l’esprit yéyé des années 1960, conjuguer le passé au présent! »

Le roi du 45 tours

Denis Pantis, fils d’immigrant grec, se passionne de rock’n’roll au milieu des années 50. Son rêve? Devenir le prochain Elvis. Il va plutôt devenir le plus important producteur de disques dans les années 60 si bien qu'on le surnommera le roi du 45 tours.

Autour de lui va émerger une nouvelle génération de vedettes, de producteurs, de musiciens, de paroliers qui vont ensemble mettre en place une industrie du disque «indépendante», à nulle autre pareille dans le monde.

Grâce à lui, le distributeur indépendant Trans-Canada va déloger les multinationales du disque mieux encore, les ventes des traductions des succès américains et britanniques vont détrôner les productions étrangères. Avec les mêmes chansons. 

À partir de 1964, et de plus en plus en ensuite, il va multiplier les étiquettes de disques et faire connaître au grand public des dizaines d’artistes, notamment Michele Richard, Renée Martel, Baronets, Robert DeMontigny, Claire Lepage, Milady’s et les Sultans, avec leur chanteur-idole Bruce Huard.

Aujourd'hui, Denis Pantis possède non seulement plus de 75% de tout ce qui a été enregistré entre 1940 et 1990 : 16 000 chansons, mais il est également propriétaire du Marché du disque, à Pincourt.

Jukebox sortira en salle ce vendredi 4 septembre dans une dizaine de salles au Québec. D'autres cinémas projetteront aussi le film dans les prochaines semaines.

Tous les détails sur: jukeboxlefilm.com

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le Pincourtois Éric Ruel, en course pour cinq Prix Gémeaux

Si les grands gagnants ne seront dévoilés qu'en septembre, la liste des finalistes a déjà été révélée par l'académie. Et le film documentaire "Jukebox" du Pincourtois Éric Ruel est nommé dans pas moins de cinq catégories. Jukebox raconte l'histoire de Denis Pantis. D'origine grecque, cette figure du monde culturel québécois est longtemps restée ...

durée Hier 11h30

Québec investi plus de 50 000$ dans la restauration d'églises à Vaudreuil-Dorion et Les Cèdres

Le gouvernement provincial va investir près de 24 M $ dans la restauration et la requalification de bâtiments patrimoniaux culturels à caractère religieux situés aux quatre coins de la province. Deux des projets retenus se trouvent sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges. L'église Saint-Joseph-de-Soulanges à les Cèdres et l'église Saint-Michel à ...

27 juin 2022

Politique culturelle: Notre-Dame-de-l'Île-Perrot sonde sa population

La Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot lance un sondage en vue de l’élaboration d’un politique culturelle. Par ce sondage, la Ville souhaite en savoir plus sur les habitudes, les intérêts, les priorités, les attentes ainsi que la satisfaction de sa population en matière de culture. Les résultats permettront de guider la réflexion pour ...