Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Par V.I.V.R.E. & Grandir Autrement

Stimuler l’apprentissage en simplicité pour Noël

durée 08h00
9 décembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

7 minutes

Par V.I.V.R.E. & Grandir Autrement

Le mois de décembre est bien entamé et ça sent le relâchement en vue des vacances des fêtes. Que cela fait donc du bien ! Cette semaine, on a choisi de vous parler d’enseignement fortuit, naturel, puisque c’est une bonne façon de stimuler les apprentissages. Un enseignement qui profite de toutes opportunités existantes pour apprendre, peu importe le sujet.

On parle ici d’apprentissages liés à des contextes, entre autres. Il est important pour tous de bénéficier de ces opportunités régulièrement, car c'est une belle stratégie d’enseignement, simple, naturelle et accessible, en soutien aux apprentissages de nouvelles connaissances.

En mettant de l’avant cette méthode, on valorise l’effort, on stimule la confiance en soi et le désir d’apprendre. La curiosité permettra aussi de soutenir la persévérance dans la tâche. Vous retrouverez dans cet article, quelques inspirations pour stimuler jeunes et moins jeunes jusqu’à Noël.

Les personnages

La première occasion d'apprendre sur le thème de Noël est, sans doute, d'enseigner les mots principaux qui encadrent cette joyeuse fête. Un bon moyen d'acquérir du vocabulaire qui sera réutilisé régulièrement pendant cette période.

Alors, nous voici à déterminer si nous ferons le coloriage de personnages, ou encore des étiquettes-mots. On vous propose de les mettre dans le sapin de Noël ou même d’en faire des décorations. On peut aussi bonifier notre activité en expliquant le rôle de chacun des personnages.

Favoriser la magie de l'enfant est le principal, l’apprentissage est plus facilement consolidé lorsque celui-ci se fait dans le plaisir. Tout en accrochant ceux-ci dans le sapin, vous pourrez poser des questions pour favoriser la recherche d'informations et développer l'ensemble d'un même mot.

Vous pourriez également imprimer un bingo de Noël avec les personnages pour faire nommer les noms et reconnaitre l’image de celui-ci. Tout en enseignant les différents rennes qui accompagnent le père Noël dans ses escapades et ses camarades à l'usine de cadeaux. Avec ce jeu, le jeune pratiquera donc sa motricité et son langage, un jeu amusant pour tous.

Pour mettre en pratique ces nouveaux éléments appris et qu'ils soient mieux intégrés, vous pourriez faire un jeu de rôle, un jeu de marionnettes ou simplement imiter les sons qui sont liés aux personnages, comme le père Noël et son fameux «HOHOHO!», ou les rennes et leurs cloches. Cela pourra donc permettre d'assimiler les sons et de saisir l'ensemble du concept. Il pourra ainsi anticiper l’arrivée du Père Noël et ses rennes la nuit de Noël.

Sans oublier le lutin coquin qui jouera des tours une fois de plus cette année. Vous pourrez à travers ses « délits », stimuler la notion d'émotions. On pourra utiliser ces aventures pour mettre de l’avant des réflexions liées aux comportements sociaux.

On pourra mettre en scène le lutin en situation de jeu ou toute autre situation que nous souhaitons partager un élément. Une façon rigolote qui permet aux enfants d’apprendre sans être envahi par la situation. Mais aussi d’avoir un point de vue extérieur à cette situation. Les enfants sont très joueurs de ce genre de mise en scène et peuvent surprendre par leur proposition de résolution de problème.

Observez

Lorsque vous vous promènerez durant les courses de Noël vous pourrez en profiter pour généraliser les mots appris dans divers contextes. L'enfant sera fier de vous dire qu'est-ce qu'il a vu car, il aura appris le langage. Son attention sera aussi plus canalisée et vous servira même de prétexte pour vous attarder à certains endroits.

Lorsque c'est la période de Noël, nous entendons la musique, nous voyons des décorations scintillantes, parfois de grands sapins décorés et autres. Toutes les vitrines sont décorées de magie ! Profitez de cette occasion pour faire nommer, jouer à l'aventurier qui cherche des trésors, prendre des photos, faire compter les articles, bref vous amusez avec lui.

Toutes ces activités sont de bons moyens d'apprendre, mais surtout de renforcer le lien avec vous et d'augmenter le champ lexical et, ainsi de travailler plusieurs sphères d’apprentissages en même temps.

Le décompte

Calendrier de Noël

Un calendrier pour compter les jours avant Noël. Nous pouvons imprimer un calendrier du mois de décembre et ainsi coller des autocollants de Noël ou faire des X sur le jour d'hier pour signifier qu'il y a un jour de moins avant la fête, ce qui fera pratiquer la motricité fine. Pour encourager notre enfant dans l'effort porté, il y a les calendriers de l'Avent avec la fameuse porte à ouvrir chaque jour pour avoir notre chocolat, donc une fois de plus la motricité fine est pratiquée ainsi que le décompte des jours restants.

Le Train de Noël

Dans cette version de numération, on prendra les wagons pour les ajouter jour après jour. On peut entamer l’activité en créant notre propre train et faire coller ou écrire les chiffres de 1 à 25.

On peut faire l’activité de façon variée, on pourrait décider d’effectuer un bricolage de wagon par jour que l’on ira insérer dans le train, mais on pourrait aussi compléter les bricolages et décider de faire le décompte par ajout chaque jour avec une chanson. Puisque le train est un élément visuel qui nous est souvent présenté, on peut bonifier notre partage en expliquant l'origine du train de Noël.

Outre le fait de compter les jours avant Noël, l’activité pourra aussi être proposée comme stratégie dans d’autres contextes comme certaines soirées ou escapades tant attendues.

Les décorations

Le sapin est un aspect représentatif de Noël et de toute sa féérie. Tout en allant acheter le sapin qu'il soit naturel ou artificiel, parlez des aspects du sapin : la couleur, l'odeur, sa grosseur, sa forme, celle des branches.

On ouvre une conversation sur le concept : à quoi ça sert, qu’est-ce que l’on peut faire. Ou encore raconter une histoire plus séquentielle : Le sapin est un arbre que l’on décore ensemble dans un bonheur partagé, on installe une couverture dessous pour que le Père Noël y mette les cadeaux. Nous voyons souvent des trains qui roulent, cela signifie entre autres le long voyage du Père Noël pour amener tous les cadeaux à tous les enfants du monde.

Les décorations font parties intégrantes de la préparation avant Noël, vous pouvez donc profiter de toutes sortes de bricolage pour apprendre à votre enfant les décorations, les couleurs principales de Noël, soit le rouge, le vert et le blanc. Vous pouvez créer des guirlandes en papier ou en macaroni pour le sapin, coller des images dans les fenêtres, etc.

On sort aussi apprendre dehors. Lors d'une belle tombée de neige, tous les enfants veulent faire des bonhommes de neige. Voici donc une belle opportunité pour l'habiller, le décorer en utilisant divers objets.

On encourage l'enfant afin qu'il trouve ce que vous pouvez prendre pour faire le nez, les yeux, la bouche, les boutons, les bras, sans oublier le foulard. L'environnement extérieur est rempli de surprises l'hiver, on peut chercher des trésors qui seront utiles pour le style que l’on veut créer.

Tout en profitant de cette occasion vous pourrez créer un concept autour de la neige et la faire découvrir sur toutes ces aspects : la couleur, la température, elle devient de la glace au froid et devient de l'eau à la chaleur, comment il peut y avoir de la neige, est-ce propre ou sale, etc...

Sans oublier qu'il est toujours amusant d'essayer d’attraper les flocons avec la langue. Vous pouvez créer des boules de glaces de couleur pour mettre un peu de joie dans ce décor hivernale. Les enfants aiment toujours aider, cela favorise leur estime dIeux-mêmes, un petit coup de main pour monter les décorations extérieures est toujours bienvenue.

La musique

En voiture, on favorise une comptine pour enfant ou des chansons de Noël facile à apprendre. On permet aussi à l’enfant de centrer son attention différemment, puisque les longs déplacements peuvent devenir irritants plus rapidement pour eux. En chantant le temps passe toujours un peu plus vite.

On en profite pour faire des vocalises, parler de tons de voix, de chuchotements, et surtout on se prend au jeu de l’expérimentation. Par les chansons, les enfants apprennent rapidement, ainsi cela développe le langage et le rythme. Ils pourront également chanter avec tous les membres de la famille, ce qui lui permettra de favoriser le renforcement du lien d'appartenance.

C’est le temps du ménage, alors musique ! Cela est plus motivant pour tout le monde en plus d’impliquer les jeunes à la tâche. On rechante nos plus beaux classiques. Et pourquoi pas pousser la chansonnette et intégrer deux, trois mouvements de danse pendant le nettoyage.

On peut même partir vers des enseignements de danse en ligne et ainsi lui offrir une ouverture de possibilités lors des soirées familiales festives et même pour impressionner grand-maman en dansant avec elle.

La nourriture 

Pendant le temps des fêtes, nous ne mangeons pas nécessairement la même nourriture qu'au quotidien. L'épicerie est l'occasion idéale pour parler et expliquer ce que nous mangeons de différent. On joue ici à l’observateur et on lui demande de repérer les aliments différents ou encore des aliments typiques de Noël.

Les biscuits du Père Noël ! Puisqu'il travaille très fort pour nous amener nos cadeaux et qu'il est très gourmand, pourquoi ne pas le récompenser en faisant de bons biscuits. Ce type de mise en branle est une bonne stratégie pour canaliser l’attention sur un objectif, mais aussi pour l’anticipation du résultat.

Pendant l'activité, vous pourrez pratiquer le dénombrement, les quantités, la variété des aliments, etc. Une maison en pain d’épices est toujours amusante à construire, en plus de pouvoir la faire de différentes façons. Une activité à reprendre et à bonifier d’une fois à l’autre.

On peut utiliser les figurines et créer un jeu symbolique et interactif. On pourrait aussi décider d’interpréter une histoire connue comme celle d'Hansel et Gretel.

Toutes ces activités ne sont que des idées pour vous démontrer l’intérêt de l'enseignement fortuit dans votre quotidien. On aurait pu ici parler encore de listes, de cadeaux, de nos habits de fêtes, de films, des traditions dans le monde, les activités en communauté.

Des moments d’enseignement, des opportunités d’apprentissages intégrés à même notre propre emploi du temps et ce, tout en travaillant les aspects du développement de l’enfant comme l'autonomie, la motricité, le langage, les habiletés sociales, le rythme et bien plus encore.

N'oubliez pas que les enfants sont les meilleurs personnages de nos histoires farfelues.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 février 2024

Monsieur le Premier Ministre: parlons santé mentale!

À vous, Monsieur le Premier Ministre,  Il faut que ça change. Nous devons le faire pour la génération future, mais en premier lieu, pour nous-mêmes. C’est pourquoi je souhaite que tu comprennes ceci, cher Premier ministre.  Le changement en santé mentale est plus que nécessaire La santé mentale, j’en fais ma mission de vie. C’est clair que ...

24 février 2024

La structure; Est-ce important?

Plusieurs fois nous pouvons nous poser la question; quand est-ce que mon enfant sera autonome? En fait, que ce soit avec des enfants à besoin particuliers ou des enfants neurotypiques, il est important d'installer une structure, une organisation. Celle-ci peut être faite de plusieurs façons, soit en instaurant des routines, un cadre, des exigences ...

18 février 2024

Connais-tu le lien entre l’épuisement professionnel et ton corps ?

Savais-tu que le burn-out est en fait une maladie du corps selon la psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie, Cathy Assenheim ? La cause est en effet biologique. C’est la faute à deux petites glandes de la taille d’un pouce situées au-dessus des reins. Elles servent à stimuler nos capacités d’adaptation. L’adaptation de notre ...