Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Par Katrina Decelles Intervenante sociale au centre de références

Valoriser la bientraitance des aînés dans notre communauté

durée 08h00
21 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par G.R.A.V.E.S. , Le Grand Rassemblement des Aînés de Vaudreuil et Soulanges

Il est de plus en plus courant d’entendre parler du concept de bientraitance, lorsque l’on parle des soins et des services aux aînés. La bientraitance qui se rapporte au « fait de traiter quelqu’un avec respect et humanité » (Le Robert) est au centre du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées. La bientraitance est bien plus que d’éviter la maltraitance, il s’agit avant tout d’agir en plaçant l’aîné au centre des actions en mettant son bien-être au premier plan.

La bientraitance est une approche valorisant le respect de toute personne, ses besoins, ses demandes et ses choix, y compris ses refus. Elle s’exprime par des attentions et des attitudes, un savoir-être et un savoir-faire collaboratif, respectueux des valeurs, de la culture, des croyances, du parcours de vie et des droits et libertés des personnes.

Elle s’exerce par des individus, des organisations ou des collectivités qui, par leurs actions, placent le bien-être des personnes au cœur de leurs préoccupations. Elle se construit par des interactions et une recherche continue d’adaptation à l’autre et à son environnement.

Source: ministère de la Santé et des Services sociaux : Reconnaître et agir ensemble - Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2022-2027

Ainsi la bientraitance doit s’inscrire au quotidien dans l’ensemble des sphères de la personne aînée. Bien que complémentaire, la bientraitance se distingue de la bienveillance en considérant que toute action ou prise de décision se fasse en prenant en considération le point de vue de la personne, même si celle-ci n’est plus en mesure de l’exprimer.

La bientraitance est un concept primordial dans la lutte à la maltraitance des aînés, mais il peut sembler difficile de l’incorporer au quotidien. C’est pourquoi en nous basant sur les principes directeurs du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance, nous vous présentons ici certains éléments qui permettent d’agir avec bientraitance auprès des aînés de notre communauté.

1- Placer la personne au centre des actions :

En voulant bien faire, il nous arrive de prendre des décisions qui ne correspondent pas aux désirs ou aux volontés de la personne aînée. Il est donc important de prendre en considération les préférences de la personne dans l’ensemble des propositions et des décisions. Le fait d’être malade ou d’être aîné ne définit pas la personne. Ainsi, en considérant la personne dans son entièreté pour chacune de nos actions nous permet d’être bientraitant au quotidien.

2- Favoriser l’autodétermination et l’empowerment chez la personne aînée afin de lui permettre de prendre en main le cours de sa vie, de faire des choix en harmonie avec ses valeurs, ses habitudes de vie, sa culture, etc. :

Une façon simple d’être bientraitant est d’informer la personne de ses droits et de ses choix, tout en lui offrant du support au besoin.

La personne aînée devrait toujours être consultée et impliquée dans chacune des décisions qui la concernent, et ce même si vous-même n’êtes pas d’accord avec leur choix.

En consultant la personne, nous favorisons son libre arbitre, le maintien de son autonomie et nous lui permettons de garder un contrôle sur sa vie.

3- Respecter la personne et sa dignité afin qu’elle se sente considérée et qu’elle acquière son estime personnelle :

Comme nous l’avons vu au point précédent, avec l’avancement de l’âge, certaines personnes perdent du contrôle sur plusieurs aspects de leur vie. Il est donc important de leur permettre d’avoir leur intimité et de respecter leur vie privée.

Une autre façon est aussi de considérer la personne comme étant beaucoup plus qu’âgée, de reconnaitre son genre, sa culture, son parcours de vie, ses expériences, etc.

4- Favoriser l’inclusion et la participation sociales pour apporter du bien-être aux personnes aînées qui souhaitent briser leur isolement et contribuer à la société :

Les aînés sont malheureusement trop souvent mis à l’écart de certains aspects de la vie sociale et communautaire. Il est donc possible d’être bientraitant en favorisant les activités et l’accès aux différents programmes et infrastructures pour les aînés, et ce quel que soit leur condition de santé.

Les programmes de mentorat sont aussi une excellente façon de favoriser l’inclusion et de lutter contre l’âgisme. En encourageant la participation sociale des personnes âgées, nous pouvons aider à briser l'isolement social et à prévenir la maltraitance. Les activités sociales peuvent inclure des groupes de discussion, des cours de formation et des programmes de bénévolat.

5- Mettre à l’avant-plan la bientraitance dans les différentes institutions publiques:

La bientraitance est l’affaire de tous, elle doit être présente au quotidien dans la façon dont nous entrons en contact avec les aînés et dans la façon dont nous dispensons les services, en favorisant la collaboration de tous les intervenants, des proches et de la personne aînée.

En résumé, la bientraitance des ainés est un élément crucial qui nécessite l’engagement de tous les membres de la société. En travaillant ensemble pour informer, éduquer et protéger les personnes âgées, nous pouvons créer une culture de respect et de dignité pour tous les membres de notre communauté.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 juillet 2024

Le reflet de la spontanéité

Curieuse de nature, j’avais envie de mieux comprendre le développement de la spontanéité sur le plan humain, car c’est l’un de mes propres défis. Bien que je puisse réagir à n’importe quelle situation problématique dans le cadre de mon travail, la spontanéité est une compétence sur laquelle je me butte continuellement. Sens de la répartie, bulles ...

11 juillet 2024

Quoi faire dans Vaudreuil-Soulanges cet été

La saison estivale est un merveilleux moment pour partir à la découverte du Québec. Situé au sud-ouest de Montréal, en Montérégie, Vaudreuil-Soulanges regorge d’activités intéressantes, de découvertes, de plaisirs et d’aventures. Déguster les saveurs locales Vignoble de Pomone | crédit Valérie Provost Vous êtes un friand gourmand? ...

8 juillet 2024

Se trouver du boulot, quel stress !

Pour n’importe qui, se trouver du boulot, c’est synonyme de stress. Imagine 2 minutes ce que cette démarche représente pour les gens anxieux… L’enfer sur terre. Le besoin de plaire, les imprévus, le besoin de contrôle sont des traits très importants chez les personnes vivant avec de l’anxiété. Donc, lorsqu’il est temps de se chercher un emploi, nous ...