Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Auteure : Micheline Merizzi Brault, Bénévole et membre du conseil d’administration du Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges

Un sport de glisse passionnant : le ski

durée 08h00
29 janvier 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Centre d'Archives de Vaudreuil-Soulanges

Au Québec, mère Nature n’oublie jamais de nous envoyer de la neige, parfois abondante, dès que la température refroidit. Il faut faire avec alors aussi bien y trouver du plaisir !

Dès la fin du XIXe siècle, un Norvégien du nom de Birch se promène chaussé de planches de bois qu’on appelle skis. Rapidement on verra, sur le mont Royal à Montréal et sur les Plaines d’Abraham à Québec, apparaître ce loisir qui se retrouvera partout où l’on trouve une pente, aussi petite soit-elle. Des convois de trains amènent des skieurs dans les Laurentides. L’engouement pour le ski alpin commence.

Dans les années 1930, Herman Smith-Johannsen dit Jack Rabbit crée un réseau de pistes, cette fois pour le ski de fond. Là aussi, les gens découvrent un plaisir que plusieurs jugent supérieur à la raquette.

Dans notre région, déjà dans les années 1940 et 1950, les étudiants du Collège Bourget pouvaient expérimenter le ski alpin. Les quelques pistes se situaient derrière le Collège Bourget et les jeunes skieurs gravissaient la pente à pied jusqu’à ce qu’un remonte-pente soit installé. En janvier 1964, monsieur Marc Séguin alors maire de Rigaud et propriétaire d’un boisé sur la montagne, crée un centre de ski de trois pistes et en y installant un câble « Poma Lift ».

Le Centre connaît du succès. Toutefois, il ferme quelques années plus tard à la fin des années 1970 par manque de neige naturelle. Toutefois, en 1986, la « Maternelle du ski » redonne un essor à ce lieu. Un groupe de gens, notamment du milieu des affaires, décident d’ouvrir de nouveau cette station de ski. Les résidents de la région trouvent appréciable d’éviter d’aller dans la région des Laurentides avec leurs jeunes apprentis skieurs. À ce jour, le Centre profite toujours aux gens des environs et voit ses installations se moderniser d’année en année.

Plus simple d’accès que le ski alpin, la population découvre le plaisir de se promener en ski de fond, qui dans les champs, qui dans les rues, qui sur des terrains de golf tel celui du Summerlea dans les années passées ou tout autres terrains enneigés. Ainsi pendant ce temps, dès la fin des années 1970, la municipalité de Les Cèdres ouvre le Centre Les Forestiers pour le ski de fond. Ce lieu connaîtra un rapide engouement permettant aux skieurs de glisser en forêt dans d’agréables sentiers.

Dans les années suivantes, ce centre prendra le nom de Base de plein air Les Cèdres. Depuis 2014, ce territoire est annexé à la ville de Saint-Lazare. Renommé Base de Plein air Les Forestiers, il permet de pratiquer le ski de fond et de nouvelles activités hivernales.

Ces dernières années, le ski connaît un autre sport parallèle, la planche à neige. Les jeunes, friands d’émotions fortes se lancent à l’assaut. Mikaël Kingsbury et Maxence Parrot leur servent de modèles.

Que dire de l’équipement pour pratiquer le ski! Nos ancêtres ont commencé avec des planches de barils qui se sont transformés en larges planches de bois et/ou de matière synthétique. Une tuque, des mitaines et c’est un départ! Aujourd’hui, sécurité et confort exigent casques, lunettes, chauffe-pieds, bottines modernes, alouette! La technologie profite aux skieurs.

Les Jeux olympiques d’hiver contribuent à mousser la pratique du ski.

Des exploits de vitesse et de performance sont réalisés pour le plus grand bonheur des adeptes. Quant aux skieurs amateurs, ils peuvent se réaliser en suivant des cours, en faisant partie de clubs ou lors de courses planifiées pour eux dans différentes régions du Québec. Les jeunes peuvent participer aux Jeux du Québec en ski de fond. 

Souvenons-nous qu’à la fin février et en début mars 2011, avait eu lieu à la Base de plein air Les Cèdres une finale de ski de fond des Jeux du Québec permettant aux jeunes de toutes les régions de performer autant en pas de patin, en classique qu’au relais.

Oui, on supporte mieux l’hiver quand on y ajoute le plaisir du ski!

Auteure : Micheline Merizzi Brault, Bénévole et membre du conseil d’administration du Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


7 avril 2024

Raconter son histoire

Raconter son histoire n’est pas toujours évident. Pour y arriver, nous devons replonger dans des émotions que nous ne voulons plus revivre. Cependant, j’ai appris que de les extérioriser fait un bien de fou. C’est dans cette optique que je vous partage mon histoire, notre histoire. J’ai une petite fille du nom de Florence. Maintenant cette belle ...

6 avril 2024

C'est le mois de sensibilisation à l'autisme

Cette semaine marque le début du mois d'avril, le mois de sensibilisation à l’autisme. Durant ce mois, nous célébrons la diversité neurologique et mettons en lumière le potentiel des membres de notre communauté. En termes de communication, cette mise en lumière offre l'opportunité de mieux comprendre et d’exprimer cette réalité à notre entourage. ...

31 mars 2024

Vieillir sans bouleversement, vraiment ?

Je me pose la question, est-ce superficiel d’être angoissée par le vieillissement ? Est-ce légitime de vivre des bouleversements lorsque nous voyons notre corps prendre de l’âge ?  C’est ce que je vis présentement. Je suis incapable d’avoir le même regard qu’avant sur moi. Pas que je ne me trouve pas jolie, mais j’ai, disons-le changer.  Je ...