Publicité

2 octobre 2020 - 14:43 | Mis à jour : 15:07

Aide aux entreprises

Ottawa annonce 600 millions de dollars de plus pour les PME

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est en compagnie de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mme Mélanie Joly, que le premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau a annoncé que 600 millions de dollars seront injectés dans le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR); fond qui disposait déjà d’une enveloppe de plus de 960 millions. 

Cet investissement supplémentaire porte le soutien total du FARR à plus de 1,5 milliard de dollars, ce qui aidera les entreprises et les organisations à faire face aux conséquences de la COVID-19.

Les sommes annoncées ce vendredi serviront à appuyer les travaux de développement des collectivités ainsi que les cinq agences de développement régional dont, Développement économique Canada, a laissé savoir le premier ministre. 

Depuis son lancement en mai, le FARR a aidé plus de 12 000 entreprises, ce qui leur a permis de conserver leurs employés et de couvrir les coûts, et près de 95 000 emplois ont été protégés dans tout le Canada.

« Des entreprises de toutes tailles ont été durement touchées par la COVID-19, et le Fonds d’aide et de relance régionale est là pour elles, protégeant des milliers d’emplois dans tout le pays. La deuxième vague ayant commencé, nous avons entendu haut et fort qu’un soutien supplémentaire est nécessaire. C’est pourquoi nous annonçons un complément au FARR pour aider encore plus de Canadiens. Notre message est clair : nous avons été là pour vous grâce à des mesures importantes, nous sommes là pour vous maintenant et nous allons nous en sortir, ensemble. Nous travaillons avec vous pour soutenir de bons emplois locaux et aider notre économie à revenir en force », a souligné la ministre Mélanie Joly.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.