Publicité

8 juillet 2020 - 09:00

Les risques de contamination par surfaces monétaires sont faibles

Les transactions en argent comptant sont autorisées par la Santé publique

François Provost

Par François Provost, Journaliste

L'Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) vient de donner son aval pour le retour des paiements en argent comptant, dans un avis public diffusé lundi.

Selon la publication du Groupe de travail SAT-COVID-19, « il n’y a pas eu de cas documenté de transmission du virus à travers les échanges de monnaie, de cartes de crédit et de billets de banque ».

Si certaines études ont démontré qu’il y avait effectivement des risques de contamination du virus par les billets de banque,  l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que le risque de contamination par la COVID-19 en manipulant des billets de banque, cartes de crédit ou pièces de monnaie reste faible.

Le site de l’INSPQ indique que «  la survie maximale du virus SRAS-CoV-2 a été estimée à 4 heures sur du cuivre, 24 heures sur du carton et trois jours sur du plastique ou des surfaces d’acier inoxydable. Il a aussi été démontré que le nombre viable de virus diminue rapidement une fois sur ces surfaces. »

Mesures préventives

Malgré le peu de risques de contamination par transactions monétaires, l’INSP demande tout de même d’éviter le plus possible les manipulations de quelconque objet entre le client et le commerçant.

Elle rappelle qu’une hygiène des mains impeccable se doit d’être pratiquée et que les terminaux de paiement doivent être maintenus propres. 

Également, l’INSP mentionne que les travailleurs devraient éviter de manipuler les cartes bancaires ou les cellulaires des clients.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.