Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une première au Québec

Inauguration de la Maison régionale pour jeunes adultes polyhandicapés à Beauharnois

durée 17h00
20 juin 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Claude Pilon
email
Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est dans une maison éclairée, munie de grands espaces intérieurs et extérieurs et adaptée à leurs besoins que déménageront, au cours des prochaines semaines, dix jeunes résidents âgés entre 19 et 43 ans qui présentent des déficiences multiples, intellectuelles et physiques. 

C’est en ce lundi 20 juin que le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest et le député provincial de Beauharnois, Claude Reid, procédaient à l’inauguration de la Maison régionale pour jeunes adultes polyhandicapés (MRJAP) de la Montérégie, une première de ce type au Québec.

La nouvelle résidence est annexée au CHSLD Cécile-Godin de Beauharnois, qui détient déjà l'expertise des soins de longue durée.  La MRJAP se veut avant tout un milieu de vie adapté à la clientèle où les soins et les services sont dispensés dans un cadre chaleureux et humain.

« Les équipes des CISSS de la Montérégie attendaient avec impatience cette Maison régionale pour jeunes adultes polyhandicapés. Je suis très heureux de participer à son inauguration aujourd'hui, et surtout très fier de l'accueillir dans le comté de Beauharnois. Les usagers pourront profiter d'une gamme variée d'interventions spécialisées, dans des lieux adaptés à leurs besoins, au cœur de leur communauté. En leur nom, merci à tous et toutes pour votre implication et votre dévouement », indique Claude Reid, député de Beauharnois. 

La résidence sera un lieu unique au Québec permettant de répondre aux besoins de développement, de maintien et de stimulation des jeunes adultes polyhandicapés et contribuant à maintenir la fréquentation scolaire de ces jeunes.

Outre la salle commune, la salle d'exercice et celle de réadaptation, on y trouvera différents espaces individuels qui favoriseront les apprentissages de la personne hébergée. Certains seront réservés aux rencontres familiales et des espaces extérieurs avec équipements adaptés pourront accueillir les activités de groupe.

Le projet est dirigé et est sous la responsabilité du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest, en collaboration avec ceux de la Montérégie-Est et de la Montérégie-Centre.

« Je suis très heureux de l'inauguration de cette nouvelle maison. Depuis le début de notre mandat, notre gouvernement a déployé plusieurs efforts pour bonifier l'offre de service sur le terrain pour les jeunes adultes polyhandicapés, qui ont des besoins spécifiques, et leur famille. Cette nouvelle maison, adaptée aux besoins de cette clientèle, leur offrira un milieu permettant de bonifier leur qualité de vie. Merci à toutes les équipes de la Montérégie qui veillent au mieux-être des personnes en situation de vulnérabilité. Votre rôle est essentiel », ajoute Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux. 

De son côté, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, s'est aussi dite très fière de voir l'aboutissement de ce chantier. « L'inauguration de cette maison est une excellente nouvelle. Je suis très fière de soutenir les efforts des équipes de la Montérégie afin d'offrir ce modèle d'hébergement au Québec, qui offre des services d'intervention spécialisés aux jeunes adultes polyhandicapés, tout en créant des liens avec la clientèle âgée en perte d'autonomie. De plus, ce modèle d'hébergement favorise le lien avec la communauté dans un environnement novateur adapté aux besoins de cette clientèle. C'est un projet porteur pour les familles et la communauté de la Montérégie. »

Le coût total de la construction de la BEreprésente un investissement global de 9,8 millions $ assumé en majeure partie par le ministère de la Santé et des Services sociaux, qui accorde un financement non récurrent de 9,1 millions $ au volet immobilier. Le CISSS de la Montérégie-Ouest assumera les coûts de fonctionnement de l'unité.

Rappelons que les travaux d'agrandissement du Centre d'hébergement Cécile-Godin  avaient débuté en novembre 2020. Ce projet s'inscrit en parfaite cohérence avec la toute première Politique en matière d'hébergement et de soins de longue durée  déposée en 2021.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2024

Subvention offerte pour des travaux de rénovation

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield lance un appel aux propriétaires-occupants du territoire désirant bénéficier d’une subvention afin de procéder à la réparation de défectuosités majeures sur leur bâtiment grâce au programme Rénovation Québec (PRQ). Grâce à l’appui financier du PRQ, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield offre un programme de ...

16 juillet 2024

MUSO : appel aux personnes trans et non-binaires pour des projets artistiques

Le MUSO sollicite actuellement les témoignages, récits et expériences de personnes trans et non-binaires de la région. Votre témoignage peut prendre la forme d'un dessin, d'une histoire, d'une chanson, d'un poème ou d'une entrevue. À vous de choisir la forme d'expression qui vous représente le mieux. C'est confidentiel. Ce projet, initié par le ...

16 juillet 2024

Salaberry-de-Valleyfield : artistes recherchés pour des concerts intimes

Dans le cadre de la programmation 2024-2025 des Concerts intimes de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, le Service récréatif et communautaire lance un appel de candidatures aux artistes locaux et régionaux. Les artistes retenus pourront présenter leur spectacle d’une durée minimale de 60 minutes en soirée à La Factrie, Café culturel, au cours des ...