Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bien-être et environnement

Certaines villes remboursent plus de 50% de la facture pour les produits menstruels réutilisables

durée 16h00
2 juin 2022
Charlotte Lemieux
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Charlotte Lemieux, Journaliste

Certaines villes et municipalités du Québec remboursent 50% du prix total sur l'achat d’articles sanitaires tels que les serviettes hygiéniques et les coupes menstruelles. La ville de Salaberry-de-Valleyfield en fait partie.

Alors que la situation environnementale de la planète est à l’heure actuelle aux premiers plans, les municipalités se doivent de se poser les bonnes questions en matière d’environnement. C’est pourquoi certaines encouragent les citoyen.ne.s à acheter des produits fabriqués au Québec pour un remboursement de 50% sur la facture, généralement jusqu’à concurrence de 100 $ maximum par année par résidence.

L'objectif de ces villes est d’encourager les citoyen.ne.s à réduire leur consommation de produits polluants et à usage unique.

En plus d’être polluante pour l'environnement, la gestion des déchets est devenue un enjeu problématique pour les municipalités.

Les solutions que propose Salaberry-de-Valleyfield

Au début, la ville voulait faire sa part environnementale en réduisant la quantité de déchet reçu au site d'enfouissement.

« Concrètement, on avait fait des calculs pour diminuer la quantité de nos déchets. On s'est dit que si on essaye d’inciter les citoyennes (à utiliser des produits lavables) on était pour réduire considérablement », mentionne Annie Jalbert-Desforges, coordonnatrice à la vie communautaire de Salaberry-de-Valleyfield.

La ville de Salaberry-de-Valleyfield propose un programme de subventions, depuis 6 ans, pour les produits hygiéniques réutilisables.

Ayant débuté le programme avec les couches lavables, la ville a commencé à rembourser une partie des produits menstruels suite à une demande importante. À l'heure actuelle, c'est deux fois plus de demandes que la ville reçoit.

Que ce soit pour les culottes ou serviettes hygiéniques lavables ou les coupes menstruelles, l’aide financière consentie pour la personne admissible correspond à 50% du coût d’acquisition jusqu'à concurrence de 50 $.

Les conditions : Une seule demande par résidente et l'achat doit être fait dans un commerce local de la ville de Salaberry-de-Valleyfield telle qu'une boutique, une pharmacie ou directement chez la/le fabriquant.e.

Le formulaire dûment rempli, la preuve de résidence, ainsi que les factures d'achat sont également obligatoires.

Ces villes proposent, en plus de rembourser une partie considérable sur l'achat de produit d'hygiène corporelle féminin réutilisable, de nombreux autres articles ayant un impact zéro déchet sont aussi subventionnés. Pour plus d'information complémentaire, visitez le site web respectif des villes.

Prendre soin de la planète, ça commence souvent par prendre soin de soi.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Plusieurs subventions offertes aux Martinois cette année

La Municipalité de Sainte-Martine invite ses citoyens à déposer une demande pour les diverses subventions offertes sur son territoire. Sous certaines conditions, les familles et résidents intéressés peuvent obtenir des aides financières visant à les inciter à améliorer leurs habitudes de vies. Au moment d’écrire ces lignes, cinq programmes sont ...

Le Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée célébrera l'Halloween

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield invite sa population à redécouvrir le Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée dans un décor automnal lors du nouvel événement Sorcellerie & Enchantement. Du 29 au 31 octobre, une série d’activités thématiques en lien avec l’Halloween est proposée : concours de décoration de citrouilles, spectacle de ...

Deux nouveaux fauteuils multifonctions pour le CLSC de Salaberry-de-Valleyfield

Afin de doubler la capacité de traitements intraveineux au CLSC de Salaberry-de-Valleyfield, la Fondation de l'Hôpital du Suroît a fait l'acquisition de deux fauteuils multifonctions servant notamment à l'administration de molécules de fer et aux ponctions veineuses. Le financement total pour l'achat de ces 2 fauteuils multifonctions s'élève à 9 ...