Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Élections fédérales 2021

De la visite honorable au Vignoble de Pomone à Coteau-du-Lac

durée 10h00
5 septembre 2021
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Claude Pilon
email
Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le vendredi 3 septembre, la ministre de l'Agriculture sortante du gouvernement de Justin Trudeau, l'honorable Marie-Claude Bibeau était de passage dans la circonscription de Salaberry-Suroît. En après-midi, elle a visité les installations du Vignoble de Pomone de Coteau-du-Lac, en compagnie de la candidate locale, Linda Gallant, en plus d'être au coeur d'échanges avec des producteurs agricoles de la région. 

C'est au total plus de trente-cinq intervenants de ce milieu qui se sont déplacés au sein de l'entreprise viticole pour partager leur vision et leurs préoccupations avec les candidates. 

Les principaux enjeux abordés lors des discussions étaient la lutte aux changements climatiques, la pénurie de main-d'œuvre, l’embauche de travailleurs étrangers temporaires, la gestion de l’offre, ainsi que l’avenir de l’agriculture au Québec et au Canada.

Au terme de la rencontre privée, Mme Bibeau s'est engagée, en cas de réélection, à ce que son gouvernement améliore l'accès aux différents programmes en place et à reconnaître les employeurs de confiance, afin de faciliter leurs démarches pour trouver ou réembaucher des travailleurs internationaux. Elle a d'ailleurs rappelé que le gouvernement libéral s’est entendu avec le gouvernement du Québec il y a quelques semaines pour augmenter de 10% à 20% le nombre maximum de travailleurs étrangers temporaires dans les PME affligées par la pénurie de main d’oeuvre.

De son côté, Mme Gallant, s'est dite fière «  de voir le monde agricole de notre région, dont ma famille fait partie, se mobiliser pour discuter de l’avenir de ce domaine essentiel. Nous avons un plan clair en matière d’agriculture que Marie-Claude Bibeau a eu l’amabilité de partager avec les personnes présentes. »

Les deux candidates ont réitéré l’urgence d’agir pour lutter contre les changements climatiques, citant en exemple les vagues de chaleur extrême et les feux de forêt dévastateurs dont nous avons été témoins au pays cet été.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Festi-Bières du Suroît: une huitième édition à ne pas manquer

Les amateurs de bières de microbrasseries sont invités à encercler les dates du 7 au 9 juin prochain sur leur calendrier. C'est durant cette fin de semaine que se tiendra, au parc Delpha-Sauvé de Salaberry-de-Valleyfield, la 8e édition du Festi-Bières du Suroît.  Plus de 200 produits y seront présentés afin de satisfaire la soif de tous. ...

durée Hier 12h00

Quatre luttes syndicales charnières exposées dans une brochure lancée par COTON-46

En cette année de célébration du 150e anniversaire de Salaberry-de-Valleyfield, et à l'aube de la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs, la coalition intersyndicale du Suroît, COTON-46, lance la brochure Organiser, résister, gagner. Ce document, imprimé en milliers de copies et rédigé par le syndicaliste bien connu dans la région ...

durée Hier 10h00

Quatre invitations du Comité culturel de Saint-Urbain-Premier aux intéressés

Le Comité culturel de Saint-Urbain-Premier présentera, dans les prochaines semaines, quatre activités en collaboration avec Gueulart, centre d'artistes autogéré. Tous les rendez-vous  auront lieu à la Bibliothèque Armand-Miller située au 9 rue de l'École.  La première est l'exposition Gueulart en cavale qui présentera des œuvres d’une dizaine ...