Publicité

5 juin 2020 - 07:00

En cours jusqu'au 11 juin

Opération nationale concertée pour réduire la vitesse sur les routes de la province

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 1

Dès ce matin, le vendredi 5 juin, les services de police du Québec et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) s’associent pour freiner la vitesse dans les rues de la province. Jusqu’au 11 juin, les policiers multiplieront les interventions envers les conducteurs qui contreviennent au Code de la sécurité routière. 

L’objectif de cette opération nationale concertée baptisée VITESSE est de sensibiliser et conscientiser les conducteurs aux risques liés à celle-ci pour l’ensemble des usagers du réseau routier. 

L’une des principales causes de collisions 

Saviez-vous que la vitesse est l’une des principales causes de collisions sur la route au Québec? Selon certaines études, une diminution de la vitesse moyenne de circulation de 5 km à l’heure permettrait de réduire annuellement de 15 % le nombre de collisions. 

Si chaque conducteur réduisait sa vitesse moyenne, on pourrait diminuer considérablement le nombre de blessures et décès sur les routes chaque année de:

  • 12 décès en moins pour une réduction de 1 km à l’heure;
  • 60 décès en moins pour une réduction de 5 km à l’heure; 
  • 120 décès en moins pour une réduction de 10 km à l’heure. 

Recrudescence des excès de vitesse 

Pourquoi la tenue d’une telle opération est nécessaire? Car une hausse des excès de vitesse a été remarquée au cours des dernières semaines sur les routes de la province. L’achalandage réduit, en raison de la pandémie, a contribué à l’adoption de comportements à risque pour certains conducteurs comme les excès de vitesse. 

Dans le contexte de reprise des activités économiques, plus de gens seront sur les routes: automobilistes, piétons, cyclistes ou motocyclistes. Il est donc primordia; de respecter les limites de vitesse et d’assurer la sécurité de tous. 

Le thème de l’opération nationale concertée est: « Je ralentis. Je sauve des vies. » L’angle choisi vise à responsabiliser les usagers de la route et à leur rappeler qu’ils peuvent faire une différence et contribuer à l’amélioration du bilan routier en ralentissant. 

Enfin, notons que les contrôleurs routiers de la SAAQ seront aussi présents sur les routes pendant cette opération. Ils interviendront auprès des véhicules lourds. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Une bonne excuse. Avec tout l'argent que le gouvernement a donné pour le corona, il doit trouver des facons d'aller en réprendre. 333 personnes sont décédés sur la route en 2019 (sur une population de 8 million), 20 de moins qu'en 2018. C'est loin d'être un fléau. Si l'on roulerait tous a 20km sur l'autoroute il n'y aurait aucun céces.

    Economie - 2020-06-06 10:02