Publicité

29 mars 2021 - 18:00 | Mis à jour : 20:28

452 km en 27 heures

Il participera à un double Ironman pour stopper la sclérose en plaques

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le lieutenant du Service des incendies de la Ville de Rigaud, Christian-Olivier Julien, s’est lancé le défi de faire un double Ironman afin d’amasser des fonds pour la Société de la sclérose en plaques (SSP).

Âgé de 31 ans et père de trois jeunes enfants, le pompier de Rigaud parcourra plus de 450 km afin de souligner le courage et la force mentale dont font face ceux vivant avec la maladie. « Mon oncle est atteint de la sclérose en plaques depuis quelques années et son diagnostic a bouleversé non seulement sa vie, mais aussi celle de toute la famille », explique celui qui s’entraîne de façon assidue depuis à peine plus d’un an.

Il ajoute, « L’importance des petits gestes quotidiens, ceux que l’on tient pour acquis, a maintenant une toute autre couleur.  La nutrition, la variété de méthodes pour stabiliser son état, l’entrainement physique et mental, la gestion des émotions et du social sont tous des éléments de notre quotidien que nous gérons de façon robotique. Lorsque la sclérose en plaques apparaît dans la vie d’un individu, ces sphères prennent une toute autre importance puisque les décisions prises ont un effet plus direct sur les signes et symptômes de la maladie. »

En chiffre le défi de Christian-Olivier consistera en 7,6 km de natation, 360 km de vélo et 84,4 km de course. S’il ne s’est pas donné de temps précis pour réussir son défi, Christian-Olivier estime qu’il lui faudra 27 heures pour parcourir ces 452 kilomètres. « Mon objectif est d’enchaîner ces trois disciplines, sans repos, afin d’amasser plus de 5 000$ pour la SSP », ajoute-t-il. À ce jour, 2 219 $ ont été amassés pour la cause. « J’espère atteindre mon objectif avant le mois de juillet », indique le père de famille.

Un entraînement sur mesure

Il va sans dire qu’un défi d’une telle hauteur représente un entraînement de haut niveau. Qu’à cela ne tienne pour Christian-Olivier Julien qui a renoué avec l’entraînement il y a à peine plus d’un an. « En plus d’être pompier à Rigaud, je le suis aussi au sein du Service incendie de Montréal et en 2019, nous avons été sur une intervention et j’ai dû monter 16 étages. Mes jumeaux venaient de naître et disons que j’ai fait une grossesse très sympathique », lance en riant le sapeur. « Je me suis vite aperçu que je n’étais plus aussi en forme et que je devais faire quelque chose. C’est à ce moment que j’ai repris l’entraînement. Je me suis acheté un vélo pour laisser à la caserne. Un collègue m’a fait découvrir le triathlon et j’ai eu la piqure. »

Ainsi, afin de se préparer pour son défi, Christian-Olivier s’entraîne 20 heures par semaine. « Actuellement, c’est mon entraînement, mais ça pourrait monter d’intensité. En fait, tout va dépendre si le Ironman de Tremblant qui devrait se tenir en août a lieu. C’est aussi cet évènement qui va déterminer quand se fera mon défi pour la SSP. Celui-ci pourrait se faire avant le 22 août ou en septembre. Ça reste à être déterminé », indique-t-il.

Il est possible d’encourager Christian-Olivier Julien faisant un don via le site du défi pour stopper la sclérose en plaques. Les dons recueillis serviront à procurer soutien et services aux personnes atteintes de la SP, mais aussi à financer la recherche, dont les trois principaux objectifs sont de trouver la cause et le remède de la SP, de réparer les dommages au système nerveux qu’entraîne la SP et de mettre fin aux poussées de SP.

« Les gens peuvent aussi me suivre sur ma page Instagram (@christianolivier). J’y documente mon cheminement, mes entraînements, mes hauts, mes bas et le processus de la collecte de fonds », conclut Christian-Olivier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Tout en ton honneur Cricri !! Lâche pas ça sera un très belle accomplissement pour toi et pour une bonne cause !!

    Christian Routhier - 2021-04-03 09:45