Publicité

13 janvier 2021 - 09:00

Un redoux qui complique les choses

Ouverture retardée pour la pêche blanche dans Vaudreuil-Soulanges

Benjamin  Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Toutes les réactions 1

Cette fois-ci, contrairement à l’habitude, ce n’est pas la pandémie de COVID-19 la coupable, mais Dame nature. Le redoux qui s’annonce cette semaine avec un mercure de 0°C et allant jusqu’à 5°C ce vendredi repousse l’ouverture de quelques jours encore des centres de pêches sur glace dans la région de Vaudreuil-Soulanges.

Même si la saison devait être enclenchée, le propriétaire du Centre de pêche C.R. à Vaudreuil, Ronald Proulx, précise qu’il ne faut pas négliger la sécurité sur les eaux gelées. « J’ai un métier que je n’ai pas droit à l’erreur. On doit attendre la prochaine vague de froid », explique-t-il.

Ce dernier indique que tout est prêt pour débuter. Les chemins sont balisés et l’épaisseur de la glace est convenable. M. Proulx n’attend que le prochain temps froid pour ouvrir son centre qui accumule déjà un retard de deux semaines. Cela pourrait peut-être se faire dès mardi prochain selon lui.

M. Proulx planifie ainsi une saison de six semaines cette année en fonction des glaces. Le site est actuellement accessible à pied.

Effet COVID-19

Les mesures sanitaires ne devraient pas changer la donne selon Ronald Proulx. « On a moins de glace qu’à l’habitude, mais à cause de la pandémie, il y a plus de gens qui n’ont rien à faire donc on récupère notre achalandage », prévoit-il. Les niveaux d’eau sont aussi plus élevés ce qui pourrait améliorer les pêches.

Toutefois, les consignes devront être respectées. Seuls les membres d’une même bulle familiale pourront occuper une cabane. La distanciation physique de deux mètres devra être suivie à l’extérieur. Ce dernier compte mettre sur pied une équipe de quatre employés uniquement destinés au maintien des règles sanitaires et à la désinfection des équipements de location.

Pas de party de pêche cette année

Accueillant en temps normal 250 cabanes, le centre de pêche envisage en installer environ 50 de moins cette année, dont celles à grande capacité pouvant admettre 20 personnes. « Ce n’est plus des partys de pêche et des partys de famille comme la tradition le veut. Habituellement, c’est comme un camping d’hiver », fait-il remarquer. Certains amateurs ont même des cabanes où ils peuvent dormir.

Ronald Proulx estime avoir très hâte de commencer la saison et anticipe une forte demande. « Les gens veulent en profiter cette année. Avec le confinement, le couvre-feu, cela aurait été dur sur le moral », souligne-t-il. La pêche de soirée devra se terminer à 18h contrairement à 22h les années précédentes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Quand pourrons-nous y aller?

    Ludovic Lafleur-Leblanc - 2021-01-13 10:18