Publicité
30 janvier 2020 - 10:00

Club de gymnastique Gymini

Une compétition remarquable pour 19 athlètes de Gymini

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dix-neuf athlètes du Club de gymnastique Gymini ont remporté 36  récompenses, dont 8 médailles d’or, 4 d’argent et 4 de bronze lors de la première invitation régionale, à Dorval, organisée par le Club Wimgym, les 25 et 26 janvier dernier.

« Les athlètes ont vécu, pour certaines, leur première expérience de compétition et ont su composer avec une panoplie d’émotions pour atteindre des résultats épatants. Félicitations! Nous sommes très fiers des athlètes pour ce début de saison » souligne Andrée-Anne Long-Rivard, directrice du secteur compétitif.

Le circuit régional

Raphaëlle Bastien (R4, 9-10 ans) en est à sa deuxième année en R4. Cette année, malgré quelques défis, elle a fait une très belle compétition en terminant 5e au total des engins. Elle a obtenu la médaille de bronze au saut et une 6e place aux barres asymétriques. Son total est excellent avec une note de 36,3/40.

Kélia Brood (R4, 9-10 ans) en était à sa première vraie compétition régionale. Depuis le début de la saison compétitive, elle travaille de façon rigoureuse et s'est beaucoup améliorée. Elle a montré deux routines formidables à la poutre et au sol, même si c’était à ces engins où elle avait le plus de difficulté lors de l’apprentissage de ses routines. Ses efforts l’ont mené au 9erang sur 46 athlètes dans sa catégorie à la poutre.

Marianne Blain (R4, 9-10 ans) en a surpris plus d’un avec sa routine aux barres asymétriques. C’est d’ailleurs une routine qu’elle a maîtrisée seulement quelques jours avant la compétition. Elle n’accède pas au podium, mais elle n’était pas bien loin derrière, avec une belle note à cet engin. Elle a aussi su démontrer une belle maîtrise lors de sa routine au sol.  Déjà, lors de son retour en entraînement, elle a réussi son saut-de-main, un élément qu’elle n’avait pas réussi le jour de la compétition.

Annabelle Parent (R4, 9-10 ans), qui vient tout juste d’entrer au secteur compétitif, a vécu une très belle première expérience de compétition à Dorval. Elle a su gérer son stress et faire de son mieux pour réussir ses routines, en gardant toujours son plus beau sourire. Elle était fière d’être sur le plateau de compétition. Son attitude positive a rayonné lors de ses passages artistiques à la poutre et au sol. Elle a réussi son saut-de-main à la table de saut.

Léanne Pirsh (R4, 9-10 ans) a elle aussi vécu sa première expérience de compétition au niveau régional. Malgré le fait que tout était nouveau et différent en comparaison avec les évaluations du programme DÉFI, elle a su briser la glace avec brio. Elle a montré qu'elle était à la hauteur des attentes et qu'elle avait gagné beaucoup de confiance et de maturité depuis le début de l'année compétitive. Elle a su montrer aux juges une routine à la poutre élégante et sans chute, la menant en 5e position.

Léa Sahmoud (R4, 9-10 ans), qui vient tout juste d’entrer au secteur compétitif, en était à sa première expérience devant les juges. Elle a démontré les engins auxquels elle était le plus à l’aise, mais n’a pas remporté cette fin de semaine. Lors de son retour au gymnase, elle devra mettre les bouchées doubles si elle souhaite tirer son épingle du jeu dans cette catégorie.

Sofy Panfili (R4, 9-10 ans) a récolté à elle seule 5 récompenses, dont 4 médailles. Tout au long de la compétition, elle est restée concentrée et autonome. Elle s'est démarquée grâce à son côté artistique et ses routines exemplaires. Elle s'est mérité la médaille d'argent à la poutre, la médaille d'or aux barres, ainsi que la médaille d'or au tumbling. Pour conclure, elle a remporté la médaille d'or au total des appareils, récompensé par un beau diadème.

Mathilde Desbiens (R4, 11-12 ans) a eu de bons résultats à tous ses appareils. Toutes ses notes étaient au-dessus de 8 sur 10.

C’était la première compétition d’Amélia Gohier(R4, 11-12 ans) de la saison 2019-2020. Elle a présenté de belles routines. Elle termine donc la compétition avec une 4e place au trampoline et une 5e place en tumbling.

Cassandra Langlois (R4, 11-12 ans) abordait sa première vraie compétition avec un certain stress. Malgré tout, elle a bien réussi ses routines aux différents engins. Elle repart les mains vides, mais la tête pleine de beaux défis et d’objectifs. Elle a encouragé les autres gymnastes de son groupe et les a félicités pour leur réussite. Cassandra c’est la grande sœur du groupe, elle a créé un lien précieux avec chaque athlète du groupe.

Océane Malonga (R4, 11-12 ans) a terminé 2e au total des engins avec une note finale de 37/40. Elle s’est ainsi mérité la médaille d’argent à la poutre, la médaille de bronze aux barres et la médaille d’or au tumbling avec une note de 9,81/10.

Alexia Gagnon (R5, 11-12 ans) a eu une attitude exemplaire lors de la compétition. Elle s’est grandement améliorée en tumbling. Ses efforts ont aussi porté fruit lors de sa routine à la poutre. Elle est motivée et travaillera très fort pour arriver fin prête pour la prochaine compétition.

Madeleine Garbutt (R5, 11-12 ans) est gracieuse au sol et à la poutre.  Elle a eu une fin de semaine exceptionnelle en terminant 7e à la table de saut, 6e aux barres asymétriques, 6e au trampoline et 7e au sol. Elle remporte, de plus, la médaille d’or à la poutre ainsi que la médaille d’or en tumbling. Elle devient donc la championne couronnée et médaillée d’or, de sa catégorie.

Kaylie Moufrage (R5, 11-12 ans) a effectué son meilleur saut (saut de mains) la fin de semaine dernière. Sa routine de tumbling était dynamique et elle s’est grandement améliorée au sol, tant dans ses passages artistiques que pour ses mouvements acrobatiques. En remporte la médaille d’argent à la table de saut, la médaille de bronze au sol et la médaille d’or en tumbling. Elle termine donc au 7e rang au total des appareils.

Vanessa Ochoa (R5, 11-12 ans) s’est particulièrement démarquée grâce à sa puissance en tumbling, sa tenue ainsi que sa concentration. Elle a d’ailleurs remporté la médaille d’or en tumbling. Elle termine en 6e position au trampoline, en 6e position à la poutre et en 5e position au sol. Ses performances lui méritent la 4eplace au total des appareils. Félicitations Vanessa !

Juliette Pinard (R5, 11-12 ans) a une énergie débordante. Sa puissance course au saut lui a permis d’obtenir une 5e place à cet appareil.

Juliette Robin (R5, 11-12 ans) a charmé les juges à la poutre et au sol grâce à son élégance. Elle a aussi réalisé un de ses meilleurs sauts de mains à vie. Malgré une chute lors de son échauffement à la barre, elle a gardé son sourire et une belle attitude jusqu’à la fin de la compétition. C’est ainsi qu’elle termine en 4e position à la table de saut, en 3e position à la poutre, en 5e position au sol et en 4e position en tumbling. C’est ce qui lui vaut la 5e place au total des appareils dans sa catégorie.

L’évaluation DÉFI

Samedi dernier, Olivia Fortin et Léa-Rose Bougie ont participé à leur deuxième évaluation régionale dans le deuxième niveau du programme Défi. Elles ont fièrement représenté Gymini lors de cette évaluation, et elles se sont toutes les deux grandement améliorées depuis leur première évaluation en décembre dernier. Elles vont continuer de s’entraîner pour se préparer davantage pour leur troisième évaluation Défi qui aura lieu en mars prochain.

Olivia Fortin (Défi 2) a réussi à montrer aux juges qu’elle avait un très bon contrôle de tous ses mouvements à la barre sangle. Malgré la peur de la poutre, Olivia a réussi malgré tout à faire un très beau retour de renversement arrière.

Finalement, Léa-Rose Bougie (Défi 2) a réussi à épater les juges au saut avec ses mouvements qu’elle maîtrise désormais très bien. Également, Léa-Rose a montré aux juges du trampoline qu’elle maîtrisait à la perfection ses courbettes à genoux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.