Publicité
11 septembre 2019 - 06:00

Il remontera dans le ring le vendredi 20 septembre

Francis Lafrenière tentera d’ajouter une 4e ceinture à sa collection

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le vendredi 20 septembre, le boxeur de Coteau-du-Lac, Francis Lafrenière tentera de mettre la main sur une 4e ceinture pour garnir sa collection. Pour y arriver, il se mesurer, en direct du Centre Pierre-Charbonneau de Montréal, à Frank Bruno Cotroni qui a eu le dessus sur lui en 2012.

«  L’enjeu de ce combat de 10 rounds est important puisque le gagnant remportera le titre canadien des poids moyens 160 lb. Lors de notre dernier combat, en 2012, j’avais seulement eu deux ou trois semaines d’entraînement, car je me remettais d’une blessure qui m’avait contraint à l’inactivité pendant six mois environ. Il avait donc remporté notre affrontement en 4 rounds. Mais cette fois-ci, ce sera bien différent », précise l’athlète dans la trentaine et père de deux jeunes enfants.

En sept ans, son adversaire a pris du galon et a cumulé une trentaine de combats, dont trois ou quatre de championnats canadiens. Il est sorti vainqueur d’un seul de ses affrontements à l’enjeu important. « En 2012, notre combat était l’un des meilleurs de la scène locale. Ça promet aussi pour cette année, car j’ai pu m’entraîner pendant 11 semaines complètes et j’ai une nouvelle équipe autour de moi. Ma préparation physique et mentale est meilleure et j’ai juste hâte de pouvoir avoir ma revanche sur lui et de, peut-être, rapporter une 4e ceinture pour ma collection », confie-t-il.

Des journées chargées

À quoi ressemblent les journées du boxeur à quelques jours du combat? « J’ai vendu mon club de boxe pour avoir plus de temps, mais au final, le temps que j’y investissais est maintenant dédié à ma carrière. Je m’entraîne deux fois par jour à Montréal, ce qui fait que je roule environ 1400 km par semaine. Le matin, je fais de la course, du sprint ou de la musculation et l’après-midi, je boxe. Sept jours avant le combat, on sera plus mollo sur l’entraînement, car je veux garder toute mon énergie pour le combat », conclut-il très confiant d’avoir le dessus sur son adversaire cette fois-ci.

Pour se procurer des billets pour ce combat, qui mettra en vedette Hugo Girard et Patrick Côté lors de la soirée, on peut cliquer ici

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.