Publicité
17 juillet 2019 - 11:47 | Mis à jour : 13:31

Courses, spectacles, chaleur et plaisir étaient au coeur des festivités.

Une autre édition réussie pour les Régates de Valleyfield

Par Jessica Brisson, Journaliste

Les 81es Régates de Valleyfield qui se tenaient du 5 au 14 juillet dernier ont couronné un nouveau roi dans la classe Grand Prix, dimanche après-midi, alors que le vétéran Jimmy King a enlevé les honneurs de la finale aux commandes du Steeler GP-777. Dimanche lors de la course ultime, Jimmy King a mené l’épreuve de bout en bout pour devancer par plus de 11 secondes son plus proche poursuivant, Brandon Kennedy, dans le Team H8 Cancer GP-25.

Dans la compétitive classe Hydro 350, Donny Allen a réussi une première conquête aux Régates de Valleyfield en poussant le Legacy 1 H-14 à la victoire. Le conducteur de Neenah (Wisconsin) est sorti vainqueur d’un duel avec Dylan Runne, son ami du temps des hors-bord, qui a terminé 2e dans le Pleasure Seeker H-12.

La Formule 2500 a été l’affaire de Scott Liddycoat qui a également réalisé un premier sacre en carrière dans le SLR Racing F-63. L’Ontarien d’origine, qui demeure maintenant à Suffolk en Virginie, a été l’un des deux seuls pilotes à ne pas avoir devancé le départ et il l’a emporté après voir fini 3e au total des points en qualification. 

Dans la classe 2,5 litres, le malheur d’un pilote de Valleyfield a fait le bonheur d’un autre campivallensien lors de la finale. Dominic Demers semblait avoir triomphé pour la première fois dans son patelin à bord du Wave Dancer S-44 de son fils Derek, mais les réjouissances sur le quai des champions ont fait place à une amère déception. Demers a été disqualifié à l’inspection en raison d’une modification illégale au moteur.

Yves Villeneuve, le 2e à avoir croiser le fil d’arrivée a ainsi été déclaré vainqueur de la finale. Son Graf-X S-6 a devancé Richard Wilhelm (S-404) et Alex Tremblay, 19 ans, de Beauharnois, qui a pu savourer un premier podium avec le Maverick S-29. 

Du côté de la classe Jersey Speed Skiff, Jimmy Stewart (JS-10) a mis fin à la domination de Tom Pakradooni (JS-7) en le précédant par plus de 2 secondes à l’arrivée. Dans la classe Cam-Am, Paul Fitzgerald a signé un 2e gain de suite à Valleyfield aux commandes de l’April 24. 

Des spectacles à l'image des Régates

Le volet spectacle a quant à lui attiré 51 000 festivaliers. La soirée DJ du jeudi soir s'est déroulée sous la pluie, mais cela n'a pas empêché les jeunes admirateurs d'être au rendez-vous pour voir à tour de rôle Mathilde, White B, Tizi et le duo australien Mashd N Kutcher. 

Vendredi soir, c'était au tour de Lucky Uke et de Sylvain Cossette de monter sur la scène Loto-Québec. Sylvain Cossette a fait revivre les meilleurs succès des années 80 aux festivaliers qui ont répondu à l'appel. 

Finalement, c'est le groupe The Vinyls et le rockeur québécois Éric Lapointe qui ont clôturé le volet spectacle. Malgré la pluie, 14 000 spectateurs se sont déplacés dans le Parc Delpha-Sauvé pour le feu d'artifice et le dernier spectacle. 

Au tour de Beauharnois

Bien que les Régates de Valleyfield soient maintenant terminées, les amateurs de courses pourront encore en profiter, cette fois du côté de Beauharnois, les 7 et 8 septembre prochains. C'est au Parc Bourcier que les pilotes se disputeront les derniers points du championnat. 

Les billets seront en vente dès le lundi 22 juillet, à la Maison des Régates. Le coût du billet est de 30$ en promotion jusqu'au 25 août. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.