Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Association de hockey mineur de Soulanges

« La fermeture sera une catastrophe pour tous nos joueurs », Jean-François Beaulieu

durée 18h00
23 novembre 2023
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Catastrophique. Voilà le mot employé par Jean-François Beaulieu, responsable des communications de l’Association de hockey mineur de Soulanges (AHMS), à propos de la fermeture possible du Centre sportif Soulanges, situé à Saint-Polycarpe au début de l’année 2024 faute de financement pour le maintenir en opération.

À lire également

Centre sportif Soulanges: les élus de la région solidaire face à sa situation précaire

Il est minuit moins une pour sauver le Centre sportif Soulanges

Près de 1,3 M$ supplémentaires pour le Centre sportif Soulanges

Centre sportif Soulanges : Coteau-du-Lac est dans l'incertitude

Les élus Zotiquiens veulent rencontrer l'OBNL qui gère le Centre sportif Soulanges avant de prendre une décision

Les Coteaux veut bien réfléchir avant de prendre sa décision dans le dossier du Centre sportif Soulanges

Plus tôt cette année, la Municipalité de Saint-Polycarpe a fait une proposition aux neuf autres localités de Vaudreuil-Soulanges afin de répartir les coûts de fonctionnement et de maintien de l’infrastructure sportive régionale. Ainsi, Saint-Zotique, Coteau-du-Lac, Les Coteaux, Rivière-Beaudette, Saint-Clet, Saint-Télesphore, Sainte-Marthe, Très-Saint-Rédempteur et Sainte-Justine-de-Newton devront donner une réponse à Saint-Polycarpe d’ici le 31 décembre prochain.

Sans leur apport financier, l’aréna fermera définitivement ses portes. Un scénario qui serait dramatique pour l’association sportive. « Le Centre sportif Soulanges accueille au quotidien plus de 250 joueurs membres de notre Association. Dans ce décompte, on ne tient pas compte des joueurs des Pionniers de Soulanges et des patineurs artistiques qui viennent y pratiquer leur discipline également sur une base régulière. La fermeture serait donc une catastrophe pour tous ses usagers, car il ne sera pas possible de les relocaliser ailleurs. Il n’y a aucune disponibilité sur les glaces environnantes et je ne vois pas comment ce serait possible de le faire», lance-t-il au bout du fil.

Plus de 300 usagers réguliers de l’aréna

M. Beaulieu s’inquiète des conséquences sur les jeunes si l’endroit vient à fermer ses portes. « Il est important de préserver cette infrastructure qui est utilisée par de nombreux jeunes dont ceux qui étudient à l’école secondaire située tout près d’ici. Certains continuent d’étudier, car ils peuvent jouer au hockey, c’est ce qui les motive. Que se passera-t-il si on doit fermer les lieux? Où vont-ils jouer et dépenser leur énergie à la fin de la journée? », se questionne-t-il.

L’Association de hockey mineur de Soulanges compte dans ses rangs 20 équipes de joueurs allant du M7 au M18. « Nos joueurs sont âgés entre 4 et 20 ans. L’aréna sert de domicile aux joueurs évoluant dans des équipes de simples lettres alors que pour ceux qui jouent dans des équipes doubles lettres, ils disputent leurs parties à l’extérieur puisque nous avons une entente avec les associations de hockey mineur de Hudson\Rigaud\Saint-Lazare et de Salaberry-de-Valleyfield. Le Centre sportif Soulanges est aussi le domicile des différentes équipes des Pionniers de Soulanges », résume-t-il pour dresser un portrait global de l’importance de l’aréna dans le parcours des jeunes athlètes de Vaudreuil-Soulanges.

Une tournée des conseils municipaux

Au cours du dernier mois, M. Beaulieu s’est rendu aux réunions du conseil municipal de Coteau-du-Lac, Les Coteaux et Saint-Zotique pour rappeler l’importance de l’infrastructure régionale et inciter les élus à participer à sa préservation et son maintien. Pourquoi ces trois localités? Car ce sont elles qui devront contribuer le plus sur le plan financier, soit de façon proportionnelle à l’utilisation de leurs jeunes citoyens.

À ses côtés se trouvaient plusieurs jeunes joueurs de l’Association de hockey mineur de Soulanges qui portaient leur chandail aux couleurs de l’organisation sportive.

« La date butoir pour prendre une décision est le 31 décembre. J’espère vraiment que la présence des joueurs aux réunions et les différents témoignages entendus lors des périodes de questions feront réfléchir les élus et qu’ils décideront de dire à la proposition qui leur a été soumise par Saint-Polycarpe», affirme-t-il.

M. Beaulieu est optimiste quant au sort du Centre sportif Soulanges. La preuve ? « Nous n’avons pas encore discuté d’un plan B pour relocaliser nos joueurs en cas de fermeture

Quel est l’état d’esprit des jeunes sportives qui fréquentent le CSS à l’approche de la possible fermeture ? « Ils sont au courant. Ils ont peur de perdre leur aréna, mais leur présence aux séances de conseils de Coteau-du-Lac, des Coteaux et de Saint-Zotique démontre qu’ils sont prêts à travailler pour en assurer la sauvegarder et la défendre. La réponse des joueurs et de leur famille pour se mobiliser est excellente. On voit que le sujet leur tient à coeur », analyse-t-il.

Quel message aimerait-il adresser aux élus qui tergiversent sur la proposition? « C’est l’avenir de nos jeunes qui est en jeu. Si l’aréna ferme, les jeunes iront où pour bouger dans Vaudreuil-Soulanges? Il n’y a pas beaucoup d’autres alternatives sur le territoire. Est-ce que les jeunes du secondaire qui restent à l’école parce qu’ils peuvent jouer au hockey vont décrocher si on ferme l’aréna? Le sport aide les jeunes à avoir une belle et bonne hygiène de vie.»

Enfin, comment la population régionale peut supporter l’Association dans sa volonté de sauvegarder le Centre sportif Soulanges? « En se présentant aux prochains conseils municipaux de décembre pour sensibiliser les élus à la cause. On peut aussi interpeller les députées Marilyne Picard et Claude DeBellefeuille sur le sujet pour qu’elles portent notre message à l’Assemblée nationale de Québec et à la Chambre des Communes d’Ottawa», conclut-il.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Belles performances pour les athlètes du CPV3L

Les patineurs et patineuses de tous les niveaux du Club de Patinage de Vitesse des Trois-Lacs (CPV3L) ont eu la chance de participer à des compétitions dans les dernières semaines,  Le samedi 27 janvier que Logan Pacanins, Martin Molina Panaloza (du groupe 5-6 ans) ainsi que Nathan Ryan, Louka Lapierre et Daniel Leiton (du groupe 7-8 ans) ont pu ...

L'AHBDS aménagera une nouvelle surface de dek hockey

Une nouvelle surface de dek hockey sera aménagée à l'aréna de la Cité-des-Jeunes, grâce à un partenariat entre l'Association de hockey balle du Suroît (AHBDS) et les villes de Notre-Dame-de-l'Île-Perrot, Pincourt et Terrasse-Vaudreuil. En effet, dès le printemps 2024, la nouvelle surface de jeu sera aménagée à l'intérieur même de l'infrastructure ...

De jeunes hockeyeurs d'ici rencontrent Mike Matheson chez Cadillac Île-Perrot

Cadillac Île-Perrot a eu l'honneur de tenir une séance de signatures très spéciale avec le défenseur montréalais Mike Matheson. Cet événement, qui s'est déroulé au concessionnaire Cadillac de l'Île-Perrot, a été un véritable succès, réunissant huit équipes de jeunes provenant de la région de Vaudreuil-Soulanges. Plus de 80 jeunes amateurs de ...