Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Deux personnes avaient perdu la vie

Il y a dix ans survenait l'incendie mortel chez BEM à Coteau-du-Lac

durée 18h00
22 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Claude Pilon
email
Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Ce mardi 20 juin 2023 marquait un triste anniversaire dans la région de Vaudreuil-Soulanges: celui du violent incendie mortel qui s'est déclenché au sein de l'entreprise de feu d'artifice BEM située à Coteau-du-Lac. Une décennie plus tard, on peut affirmer que ce brasier est possiblement un des plus importants incendies survenus dans la région. 

Deux dames ont perdu la vie dans l'intense brasier qui s'est produit le jeudi 20 juin 2013 d'après les archives. Plus de 150 pompiers avaient, à l’époque, été appelés à se rendre chez BEM à Coteau-du-Lac, afin d'éteindre le brasier qui avait causé des explosions de pièces pyrotechniques entendues à des dizaines de kilomètres à la ronde.

De Rigaud à Saint-Stanislas-de-Koska, en passant par Vaudreuil-Dorion et Salaberry-de-Valleyfield, plus de 14 services incendie des municipalités avoisinantes avaient été déployés sur les lieux alors que des bombes servant à propulser des feux d'artifice explosaient.

Pendant de longues heures, les pompiers avaient travaillé sans relâche pour contenir l'incendie. En plus des nombreuses explosions, les sapeurs ont dû conjuguer avec le fait qu'aucune alimentation en eau n'était alors accessible près du site.

Malheureusement, deux mères de famille, Nicole Brisson et Françoise Lacroix qui étaient commis d'entrepôt, ont perdu la vie dans ce tragique événement. 

Au moment des faits, le photographe actuel de Néomédia, Stéphane Brunet, était le premier et seul photographe qui avait pu accéder à la scène d'intervention. Ses images ont fait le tour du monde. 

Plusieurs causes possibles

Bien que les causes exactes de l'incendie n'ont toujours pas été déterminées, le rapport de la CSST qui a été déposé en avril 2014 avait révélé que des pratiques négligentes pouvaient être à l'origine du brasier.

L'inspecteur de la CSST, Paul Bélanger, avait recensé six causes probables dont des pièces préamorcées, l'utilisation d'outils ferreux en présence d'explosifs, une décharge d'électricité statique, une pièce pyrotechnique échappée, une friction sur une mèche de pièce pyrotechnique et l'utilisation d'unités de chauffage.

D'ailleurs, une inspection menée en 2012 par la Division de la réglementation des explosifs de Ressources naturelles Canada, avait déclaré non conforme les unités de chauffage.

Long rétablissement

Il aura fallu plus de trois ans avant que l'entreprise puisse reconstruire son entrepôt en bordure de l'autoroute 20. Le projet de reconstruction estimé au montant de 2M $ de dollars a connu beaucoup de contraintes tant de la part de la Ville de Coteau-du-Lac que du gouvernement du Québec.

 


 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Les vols de véhicules sont en baisse de 17 % au Canada, selon un nouveau rapport

Les vols de véhicules ont diminué de 17 % au cours des six premiers mois de 2024 par rapport à la même période l'an dernier, selon les données compilées par une organisation de lutte contre le crime financée par les compagnies d'assurance. Selon Équité Association, cette réduction peut être attribuée à plusieurs facteurs, dont la meilleure ...

durée Hier 6h00

La CDC lance le programme « Tremplin vers le communautaire »

La Corporation de développement communautaire Vaudreuil-Soulanges (CDC-VS) et ses partenaires recherchent activement des personnes issues de l’immigration désireuses de contribuer au secteur communautaire en y trouvant un emploi à long terme. Le programme rémunéré de stage et formation « Tremplin vers le communautaire » est une initiative qui ...

16 juillet 2024

Achat de Sandy Beach : L'acceptabilité sociale sera primordiale

La Ville de Hudson évalue la possibilité d'acquérir l'entièreté du site de Sandy Beach. C'est du moins ce qui a été discuté lors d'une séance extraordinaire du conseil municipal qui s'est tenue ce lundi 15 juillet et au cours de laquelle, deux firmes ont été mandatées pour étudier la question. « L'intérêt des deux résolutions de ce soir est de ...