Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une initiative de l'Opération Gare au train

Des voies ferrées comme moyen de sensibiliser au suicide

durée 16h10
26 août 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chaque année, plus de 100 Canadiens sont gravement blessés ou tués dans des incidents liés aux passages à niveau ou aux intrusions. Pour faire diminuer ces statistiques, une mesure particulière a été mise en place au Québec. Entrevue avec Pierre Bergeron de la police du Canadien National.

Les plus observateurs auront sans doute remarqué la présence des coordonnées du Centre de prévention du suicide sur les voies de chemin de fer à plusieurs endroits dans la province.

« Il y a deux ans environ, via l’organisme Gare au train, des affiches et panneaux ont été apposés près des passages à niveau pour sensibiliser les usagers de la route et piétons sur les dangers relatifs à ceux-ci. Toutefois, ils étaient difficiles à lire surtout si on prenait place dans une voiture en mouvement. La décision de positionner les coordonnées sur la structure des rails émane donc de ce constat », précise l’officier.

Entre janvier et juin 2022, 31 décès sont survenus à la suite d’un impact, volontaire non, avec un train. Un peu moins de gens, soit 26, ont subi des blessures graves dans les mêmes circonstances. Ces données incluent les gestes volontaires et involontaires.

Quelles sont les causes les plus fréquentes d’accidents impliquant des trains? Une distraction, une imprudence ou encore le port d’écouteurs qui empêchent d’entendre la locomotive siffler.

« En tant que policiers, nous intervenons dans toutes les situations que ce soit lors d’accidents de voitures, de VTT, de motoneige ou de piétions qui se produisent sur les voies ferrées que lors des gestes volontaires. Dans ce dernier cas, on remarque que les conducteurs de locomotive sont marqués à vie par ces drames. Ce n’est pas plaisant pour eux à voir », souligne-t-il.

Les conducteurs de trains sont bien souvent seuls à bord de l’engin lorsque ces accidents mortels se produisent et ils sont surtout impuissants. « Les trains ne peuvent pas s’arrêter rapidement.  Un train marchandises moyen roulant à 100 km/ ou un train voyageur roulant à 160 km/h nécessite environ 2 km pour s’arrêter.  C’est l’équivalent de 18 terrains de football », image-t-il.

Pour le moment, il n’y a qu’un certain nombre de voies ferrées sur lesquelles ont peut voir les coordonnées du Centre de prévention du suicide. « Nous sommes une petite équipe alors on ne peut pas couvrir le territoire de la province en entier. Nous avons ciblé des endroits plus névralgiques où les trains passent plus souvent ou qui sont les plus au cœur d’incidents ou d’accidents. Nous poursuivons nos efforts de sensibilisation », conclut-il.

On peut accéder à des témoignages et plus de statistiques sur le site de l’Opération Gare aux trains au https://www.operationgareautrain.ca/.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Comment savoir si sa toiture est affectée par le poids de la neige?

Au cours des dernières semaines, de nombreux centimètres de neige ont déferlé sur la région du Suroît. La période est donc toute désignée pour rappeler les signes à observer pour savoir si la toiture de sa résidence est en mauvais état à cause du poids de la neige.  Il est possible de remarquer quelques signes que le toit de son domicile est en ...

Rigaud expédie les comptes de taxes municipales

La Ville de Rigaud avise ses citoyens que les comptes de taxes municipales pour l'année 2023 ont été expédiés par la poste le lundi 23 janvier dernier. Les contribuables pourront payer la somme due en quatre versements en mars, mai, juillet et septembre.  Les dates d’échéance pour les paiements ont été établies comme suit : 1er versement – le ...

durée Hier 18h00

La Ville de L'Île-Perrot dit non à l'aréna de la Cité-des-Jeunes

La Ville de L’Île-Perrot n’entend pas participer à l’acquisition de l’aréna de la Cité-des-Jeunes. C’est du moins ce qu’a annoncé le maire, Pierre Séguin, par voie de communiqué. Rappelons que le 23 décembre dernier, les villes de Pincourt et Notre-Dame-de-l’Île-Perrot avaient annoncé leur intention de se porter acquéreurs de l’aréna de la Cité ...