Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Des dons peuvent être achemines à l'organisme les 25 et 26 août

Retour de la méga vente de garage de CSUR le 27 août

durée 18h00
4 août 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Coop d'économie participative CSUR organisera de nouveau sa méga vente de garage communautaire au profit de son Fonds développement social les 27 août  prochain à son bureau situé à Sainte-Marthe. 

« Ce moment nous a manqué. L’organisation et la tenue de cet événement incontournable est magique. Nous sommes fébriles rien que d’y penser », indique Tania Rampillon, adjointe administrative chez CSUR et organisatrice de l’événement.

À moins de trois semaines de cette activité, l'organisme lance un appel aux citoyens de Vaudreuil-Soulanges intéressés par la location d'un espace pour la journée. Il en coûtera 20$. Toutefois, c'est une somme de 35 $ qui sera exigée lors de la réservation. Au terme de l'événement, un montant de 15 $ sera remis aux participants qui auront loué un kiosque dans le  but d’y vendre les objets dont ils voudraient se départir. 

Pour ceux et celles qui ne pourraient pas être présents mais qui voudraient donner une deuxième vie à leurs objets, ce sera possible de le faire, via des dons les 25 et 26 août. Ceux-ci devront être apportés au bureau de CSUR, situé au 633 rue Principale à Sainte-Marthe au cours de ces deux journées. 

« C’est un événement très précieux dans notre vie démocratique. Nos bénévoles s’impliquent avec beaucoup de passion pour nous permettre d’amasser le plus de fonds possible pour soutenir les familles vulnérables et les organismes communautaires de la région », ajoute Bianka Dupaul, directrice générale.

En cas de pluie, l'activité sera reportée au lendemain, soit le 28 août. Lunch et BBQ disponibles sur place. 

Fonds de développement social

Le Fonds développement social a été mis sur pied par le Conseil d’administration de CSUR en 2012 et ce dernier y investi une portion de ses surplus annuels ainsi que tous les revenus des événements communautaires lucratifs, comme la vente de garage.

Pour contribuer à renflouer le Fonds, les membres sont invités à ajouter un montant variable à chacune de leur facture en guise de geste de solidarité auprès des membres moins bien nantis dans leur propre communauté et ce, de façon anonyme.

L’objectif de ce Fonds est de soutenir la politique de solidarité et  la politique de développement social de l'organisme. La première permet à des membres en situation de vulnérabilité financière, de réduire leurs factures d’abonnement aux services de télécommunications. La seconde permet à des initiatives citoyennes ou communautaires qui ont pour but de rassembler la population et de favoriser le tissu social de recevoir une aide financière pour l’organisation de cet événement.

Dans le cadre de ses activités, CSUR souhaite agir concrètement pour améliorer la qualité de vie de ses membres et compte sur ses membres pour contribuer à enrichir les initiatives ou à demander de l’aide si tel est le besoin. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 août 2022

Sondage : avez-vous hâte d'être à la rentrée scolaire ?

Comme tous les ans, après les vacances de la construction, c'est le doux parfum de la rentrée scolaire qui s'en vient. Avez-vous hâte ? Les listes de fournitures scolaires, les bus scolaires, les embouteillages, le retour au travail mais aussi... les 5 à 7, un peu de calme à la maison, le retour de vos émissions TV préférées. La rentrée s'en ...

13 août 2022

"Je reviendrai à Montréal"... pas si sûr !

Suite à la recrudescence de crimes par armes à feu dans la métropole, nous vous demandions si désormais, vous y réfléchissiez à deux fois, avant de vous rendre à Montréal. Et de toutes évidences, vous vous sentez bien mieux par ici ! Il faut avouer que les événements de la semaine, où dans la nuit de mercredi à jeudi, un jeune homme a perdu la ...

12 août 2022

Rencontre avec Cadence, une petite fille comme les autres!

C’est alors qu’elle est enceinte de 12 semaines qu’Amy Ryan-Hamilton, enseignante à la Commission scolaire Lester-B. Pearson apprend que la petite fille qu’elle attend sera handicapée de son avant-bras gauche. Dès lors la maman s’est donnée pour mission de normaliser les différences et combattre les préjugés. La petite Cadence, âgée de presque 5 ...